Dans le métro lyonnais © Antoine Merlet

Lyon : des voyageurs sauvent une adolescente qui voulait aller sur les rails du métro

La jeune fille âgée de 15 ans a été prise en charge et accompagnée par une agente des TCL après l'alerte donnée ce lundi par des voyageurs. 

Ce lundi après-midi à l’intérieur de la station Croix-Rousse sur la ligne C une agente des TCL a aidé une adolescente de 15 ans visiblement paniquée, rapporte Le Progrès. Des voyageurs ont donné l’alerte à la vue de la jeune fille en larme qui tenait des propos incohérents et expliquait vouloir aller sur les voies, écrivent nos confrères. Le trafic a alors été interrompu.

Finalement, l’adolescente, qui devait prendre son train à la gare Part-Dieu, a été accompagnée par la personne des TCL jusque sur son quai de départ sous la surveillance de voyageurs.

5 commentaires
  1. Limas69 - mer 17 Mar 21 à 10 h 37

    En voila une bonne nouvelle. Comme quoi il existe encore des gens normaux qui viennent en aide à une personne en détresse en ayant eu une éducation normale.

    Pas besoin de rajouter des cours de psycho ou d'apprendre à se passer de la monnaie comme certains voudraient le laisser croire. Le problème est donc ailleurs, non ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 17 Mar 21 à 11 h 29

      "Amusant" est votre point de vue qui veut maintenir les citoyens dans l'ignorance du domaine de la psychologie. Quel peut être votre intérêt à maintenir la race humaine dans cet obscurantisme ?
      Pourtant cette jeune fille souffrait apparemment de problèmes touchant le domaine de la psychologie. Non ?
      S'il n'y avait eu personne, ça aurait été quoi la conséquence ?

      Quant à l'implication de la monnaie, je vous rappelle que l'un des paramètres pour lequel il n'y a pas de cours de psycho ni de philo dans toutes les écoles, c'est parce qu'il n'y a pas de fric pour ça.
      Le fric génère le concept de "budget" et donc d'exclusion lorsqu'il n'y a pas de budget.

      Quant aux personnes bienveillantes, elles n'ont pas agit ainsi "pour le fric".

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. vive_la_monnaie - mer 17 Mar 21 à 14 h 14

        Haha toujours aussi drole notre clown farceur préféré 🤡

        Continuez, votre betise egaye mes journées🤡

        Signaler un commentaire inapproprié
      2. Limas69 - mer 17 Mar 21 à 14 h 20

        Ah oui, des personnes bienveillantes qui, vous le reconnaissez, ont agit sans intérêt "pour le fric" dans une société pourtant monétaire ... tout ne tourne donc pas autour de la monnaie.

        Ensuite, ces gens normaux qui ont eu une éducation "normale" n'ont pas eu besoin d'en avoir encore plus. Pour cette jeune fille, je lui souhaite de pouvoir se faire accompagner par des parents qui se soucieront de son état et la dirigeront si nécessaire vers un service hospitalier adapté (pour lequel le "fric" n'est pas l'objectif).

        Et puis, pour le budget qui exclu ... tout reste à prouver car ce n'est souvent pas par manque d'argent que naît l'exclusion mais par manque de motivation voire par idéologie.

        Signaler un commentaire inapproprié
        1. Abolition_de_la_monnaie - mer 17 Mar 21 à 15 h 44

          "..............ont agit sans intérêt "pour le fric" dans une société pourtant monétaire ... tout ne tourne donc pas autour de la monnaie............"

          Joli biais que le vôtre 🙂

          1 - si 99 % des problèmes de société sont liés à l'usage de monnaie, tous les comportements humains ne sont pas liés à cet usage. Nuance. Et ça prouve au passage que tout ceux qui disent "une société postmonétaire n'est pas possible à cause de la nature humaine", se trompent. Dès qu'il n'y a pas de monnaie en jeu, les comportements bienveillants se développent, s'expriment.
          Si c'était " un vol de porte monnaie", cette empathie ne serait probablement pas au niveau du fait divers décrit ici.
          On peut aussi parler des pompiers volontaires bénévoles, etc.

          2 - souhaiter que ce soient les parents qui puissent apporter de l'aide, évidemment ça part d'un bon sentiment, mais le mal être est souvent lié à la cellule familiale, ou pas du tout évident à communiquer en famille, et sans cours de psycho (avec donc une source externe) impossible d'avoir du recul pour ne pas être enfermé (ou avoir le sentiment d'être enfermé).

          croire que les services hospitaliers en psychologie, sont en état de recevoir toutes les personnes nécessitant des soins, c'est hélas être "hors réalité du terrain". 😀 (rires mais jaunes)
          Il y a eu des rapports parlementaires là dessus, et désolé d'y revenir, mais c'est bien lié aux budgets des hôpitaux, donc à l'usage du fric.
          Idem dans le privé pour avoir de tels soins, la dépense de fric est une barrière.

          La "motivation à ne pas être exclu"...
          Mouaif... ça sent quand même l'argumentaire du "mec de droite qui s'est fait tout seul à la force du poignet !" (en oubliant son milieu finalement pas un frein, ainsi que le fait que pour réussir, il faut être "plus fort" que les autres, donc avoir la mentalité pour "prendre à l'autre"... qui n'est pas une motivation naturelle mais bien liée au milieu dans lequel on vit).
          Et ça, c'est votre IDEOLOGIE. 🙂

          Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut