Grand stade Parc OL
©Tim Douet

Lyon : coups de feu entendus au Parc OL ce mardi, tout est normal

Ce mardi matin, des coups de feu pourront être entendus à l'intérieur et aux abords du Groupama Stadium. Pas d'inquiétude, il s'agit d'un exercice.

Les salariés de l'Olympique lyonnais ont déjà été prévenus, mais pas forcément les voisins du Groupama Stadium. Ce mardi 9 octobre, en parallèle du G6 des ministres de l'Intérieur, un exercice de police sera organisé dans le stade.

Plus de 800 personnes vont simuler le scénario d'une attaque terroriste au sein du Parc OL. Durant cet exercice plusieurs coups de feu et détonations pourront être entendus. Les "terroristes" incarnés par des membres du Raid et du GIGN attaqueront le stade à deux endroits avec des fusils d'assaut et gilets explosifs. Près de 300 gendarmes et policiers donneront ensuite l'assaut, interpellant neuf hommes. Quatre autres se réfugieront dans des salons du stade avec des otages avant d'être neutralisés. À l'extérieur, 140 membres des secours prendront en charge les "blessés", dans le cadre d'un exercice dont les moments forts se dérouleront sous les yeux des ministres de l'Intérieur de l'Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Italie et Pologne.

Mise à jour : le Premier ministre n’assistera pas à l'exercice. Il s'est rendu à Paris, alors qu'un remaniement serait imminent.

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut