Lyon à vélo : la carte des points noirs et axes à aménager en priorité

Grâce aux baromètres des villes cyclables, la Fédération française des usagers de la bicyclette vient de publier une carte des points noirs et des axes à aménager en priorité. À Lyon, le bilan est très loin d’être glorieux.

En 2020, la Fédération française des usagers de la bicyclette publiera tous les résultats de son grand baromètre vélo juste avant les élections municipales et métropolitaines. Mais, sans attendre cette échéance, elle est déjà en mesure de dévoiler la carte des points noirs et des axes à aménager en priorité grâce à la contribution des usagers vélo.

Cette carte est disponible en cliquant ici.

À Lyon et dans son agglomération, les résultats sont sans équivoque et l'on retrouve des axes déjà connus pour leur dangerosité avec parfois des raisons très différentes.

Ainsi, la grande rue d’Oullins, son trafic de transit et l'absence d'aménagements sont particulièrement redoutés. Sur le pont de la Mulatière, les derniers travaux n'ont pas permis de régler le problème de la traversée nord-sud (la traversée sécurisée sur l'axe sud-nord n'est pas à double sens, malgré les demandes des associations). L'axe Perrache-avenue Berthelot est connu pour être trop dangereux pour les cyclistes. Quant au cours Gambetta, selon la légende, il y aurait des aménagements cyclables sous les voitures régulièrement garées en double file.

La partie sur les tronçons prioritaires laisse entrevoir la nécessité des aménagements sur certains grands axes, mais aussi le besoin de voir les forces de l'ordre faire respecter le Code de la route par endroits (pour ne pas voir l'existant monopolisé par les véhicules motorisés). À quelques mois des prochaines élections, cette carte est donc un bel outil de travail pour les candidats, mais aussi un levier pour les requêtes des citoyens.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut