La la mairie du 4e a décidé de transformer la rue Jérôme Dulaar en impasse pour sécuriser le cheminement des piétons. (Capture d’écran Google Street View)

Lyon : à la Croix-Rousse, la mairie va transformer une rue en impasse pour la sécuriser

Alors que le changement du plan de circulation montée Saint-Sébastien, sur les Pentes du 1er arrondissement, se retrouve au coeur de tensions politiques, un peu plus au Nord, à la Croix-Rousse, la mairie du 4e a décidé de transformer la rue Jérôme Dulaar en impasse pour sécuriser le cheminement des piétons.

Ces derniers temps les changements de plan de circulation ont le vent en poupe du côté de la Croix-Rousse et de ses Pentes. Après l’annonce il y a quelques mois du passage "en tête-bêche" de la montée Saint-Sébastien, dans le 1er, qui permet d’accéder du bas des Pentes au plateau de la Croix-Rousse, c’est au tour de la rue Jérôme Dulaar, dans le 4e, de connaître un changement radical. 

Lire aussi : Lyon : le changement de circulation montée Saint-Sébastien au coeur de tensions politiques 

À l’issue de travaux qui doivent se terminer le 3 décembre, cet axe qui permet de passer de la rue Henri Gorjus à la rue Denfert Rochereau sera coupé en son milieu et transformé en impasse. Les véhicules ne pourront donc ressortir que par la rue par laquelle ils arrivent, comme le montre le schéma ci-dessous, afin de maintenir l’accès automobile aux riverains.

Après les travaux qui seront menés du 29 novembre au 3 décembre, L’entrée et la sortie des véhicules s’effectuera par la même rue. (Crédit mairie du 4e)

Une expérimentation jusqu’en septembre 2022

D’abord testée sous la forme d’une expérimentation, qui se tiendra jusqu’en septembre 2022, cette nouvelle circulation pourrait être pérennisée si le bilan qui sera proposé aux habitants se révèle être positif. En attendant, les barrières de "type pompiers" qui seront dressées au milieu de la voie, " entre le numéro 13 et numéro 15", permettront de laisser passer "les bennes à ordures ménagères et les secours" assure la mairie du 4e. 

La municipalité justifie cette évolution du sens de circulation, par le fait qu'aujourd'hui la sécurité des usagers n’est pas garantie dans cette rue où "les trottoirs sont trop étroits", et cela malgré le fait que la vitesse y était jusqu’à présent limitée à 20 km/h. Selon la mairie, le problème viendrait du fait que de "nombreux automobilistes" l’utilisent "comme raccourci entre les rues Henri Gorjus et Denfert Rochereau" et y "roulent à une vitesse excessive". 

Un constat plus ou moins similaire à celui fait montée Saint-Sébastien où la municipalité veut redonner la priorité aux piétons, au détriment des voitures, ce qui ne passe pas auprès de certains riverains et d’élus de la droite qui ont décidé de déposer un recours contre le projet, comme nous l’expliquions lundi 15 novembre. Reste à savoir si le changement du plan de circulation rue Jérôme Dulaar trouvera le même écho. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut