Horodateur
© DR

Lyon : 31 100 places gratuites à partir du 1er août

Ce mercredi, 31 100 places vont devenir gratuites à Lyon. Un dispositif qui évolue par rapport à l’an passé, notamment pour les détenteurs d’un abonnement de stationnement résident.

À partir de ce mercredi 1er août, 31 100 places vont devenir gratuites à Lyon. Ces places sont celles des zones Tempo. Des messages s'afficheront sur les horodateurs pour avertir les usagers. Petite nouveauté pour les détenteurs d'un abonnement résident, au mois d’août, il leur sera possible de stationner gratuitement sur les places Presto de leur secteur (voir plan ci-dessous).

Pour le reste, dans les rues plus fréquentées où les places sont Presto et Nocturne, le stationnement reste payant. Cela concerne 7 500 places en Presqu’île, dans le Vieux-Lyon, au Point-du-Jour, à Vaise et à la Croix-Rousse, ainsi que le long des principales voies commerçantes de la ville.

Plan stationnement gratuit à Lyon août 2018 by Le Lanceur on Scribd

Presqu'île : le périmètre restant payant est limité comme suit

Entre les Terreaux et Perrache :

– au nord, par la rue de la Martinière (comprise), la place Gabriel-Rambaud (comprise), la place des Terreaux, la rue Puits-Gaillot et la place Louis-Pradel

– au sud, par le cours Suchet (compris) au-delà de la gare de Perrache

– à l’est, par les quais du Rhône compris (le quai Jean-Moulin, le quai Jules-Courmont, le quai Docteur-Gailleton et le quai Perrache dans sa partie située au nord du cours Suchet)

– à l’ouest, par les quais de Saône (le quai Saint-Vincent dans sa partie située au sud de la rue Tavernier, le quai de la Pêcherie, le quai Saint-Antoine, le quai des Célestins, le quai Tilsitt, le quai Maréchal-Joffre et le quai Rambaud dans sa partie située au nord du cours Suchet)

5e arrondissement

Secteur Saint-Paul :

– au nord, par la place Saint-Paul et la rue Octavio-Mey

– au sud, par les rues François-Vernay et Louis-Carrand et la place Ennemond-Fousseret

Secteur Saint-Jean :

– au nord, par les rues de la Bombarde et Tramassac

– au sud, par la rue Bellièvre, la rue du Doyenné dans sa partie située au nord de la rue Ferrachat (ainsi sont compris l’avenue Adolphe-Max, la rue Jean-Carris, la rue Marius-Gonin et l’avenue du Doyenné)

Secteur quai de Saône :

– le quai de Bondy, le quai Romain-Rolland

– quai Romain-Rolland, stationnement nocturne sur la promenade

4e arrondissement

Secteur place de la Croix-Rousse :

– au nord et à l’ouest, par la grande rue de la Croix-Rousse dans son intégralité

– au sud, par la place de la Croix-Rousse et la rue d’Austerlitz

– à l’est, par la rue de Belfort, la place Bertone et la rue du Chariot-d'Or

Ainsi sont compris la rue du Pavillon, la rue du Mail, la rue Dumenge et la rue d’Ivry dans leur partie située à l’ouest de la rue de Belfort.

9e arrondissement

Secteur Vaise :

– au nord, par la place Valmy et la rue Marietton jusqu’au quai Jayr dans sa partie située entre la rue Marietton et le quai Arloing

– au sud, par la rue Sergent-Michel-Berthet et la rue du Chapeau-Rouge dans leur partie située au nord de la rue St-Pierre-de-Vaise, la rue des Deux-Places, la place St-Didier

– à l’ouest, par la rue Sergent-Michel-Berthet et la place Dumas-de-Loire

– à l’est, par le quai Jayr et la grande rue de Vaise

Ainsi sont compris l’impasse de la Courtille, la rue du Mont-d’Or dans sa partie située au sud de la rue Marietton, la rue des Bains, la rue des Trois-Maisons, la rue Eugène-Baudin, la rue de la Conciergerie et la place du Marché.

Voies commerçantes principales

2e arrondissement

Le cours Charlemagne, dans sa partie située au nord de la rue Montrochet

3e arrondissement

– le cours de la Liberté

– l’avenue de Saxe

– le cours Lafayette

– le cours Gambetta

– le cours Albert-Thomas

– et la place Victor-Basch

6e arrondissement

– l’avenue de Saxe

– ’avenue Maréchal-Foch jusqu’à la rue Duquesne (non comprise)

– la place Maréchal-Lyautey

– le cours Franklin-Roosevelt

– le cours Vitton

– le boulevard des Brotteaux

– le cours Lafayette

– et la place Kléber

7e arrondissement

– le quai Claude-Bernard dans sa partie située au sud de la rue de l’Université

– l’avenue Berthelot entre les quais du Rhône et la place Jean-Macé et entre la rue Garibaldi et la rue du Repos

– la place Jean-Macé

– l’avenue Jean-Jaurès depuis la rue Victor-Lagrange au sud jusqu'au cours Gambetta au nord

– la rue de Marseille, depuis la rue de l’Université au sud jusqu’au cours Gambetta au nord

– la rue de l’Université, depuis le quai Claude-Bernard à l’ouest jusqu’à la rue de Marseille à l’est

– le cours Gambetta

– la grande rue de la Guillotière dans son intégralité

– la place Stalingrad

– la rue Abbé-Boisard dans sa partie située à l’ouest de la rue Garibaldi

– la place Abd-El-Kader

– la rue Jean-Marie Chavant dans sa partie située au sud de l’avenue Félix-Faure

– l’avenue Félix-Faure dans sa partie située à l’ouest de la rue Chavant

– la rue Saint-Jérôme depuis l’avenue Jean-Jaurès jusqu’à la rue Salomon-Reinach (comprise)

– la place Victor-Basch

– la place Gabriel-Péri

– et la rue Saint-Michel entre l’avenue Jean-Jaurès et la rue d’Anvers

8e arrondissement

– le cours Albert-Thomas

– l’avenue des Frères-Lumière

– la promenade Léa-et-Napoléon-Bullukian

– la place Ambroise-Courtois

– et la rue Professeur-Calmette entre la promenade Bullukian et le cours Albert-Thomas

à lire également
Enlèvement d’un véhicule pour mise en fourrière à Lyon © Tim Douet
Concurrence effrénée pour les marchés publics, dénonciations, procès et recours en cascade, les fourriéristes se livrent à une lutte sans merci dans l’agglomération lyonnaise. Un milieu obscur pour le profane, où tous les coups semblent permis pour s’arroger la plus grosse part d’un gâteau sans cesse remis en jeu. Même la sollicitation de policiers pour faire tomber un voisin trop gourmand ? L’enquête de Lyon Capitale.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut