Le musée Guimet n’accueillera pas l’annexe de la Maison de la danse © Tim Douet
Article payant

Lyon 2021-2026 : pour la culture, du neuf avec du vieux

Une partie du budget culturel a déjà été fléché sur le soutien aux acteurs durement frappés par la fermeture des salles dus à la Covid-19. Les majorités écologistes ne prévoient pas de construire de nouvelles salles et privilégient la rentabilisation du patrimoine municipal existant.

En matière culturelle, ce sont plutôt les programmes ne figurant pas dans la PPI qui vont retenir l’attention. Deux projets de l’équipe municipale précédente ont été retoqués. Le musée Guimet n’accueillera pas l’annexe de la Maison de la danse. La nouvelle équipe municipale l’a annoncé cet automne. L’enveloppe des travaux, autour de 40 millions, leur paraissant démesurée et peu compatible avec leur promesse de désinstitutionnaliser la culture lyonnaise, surtout dans le contexte de l’épidémie de coronavirus qui frappe durement les scènes les moins subventionnées. L’option B pour le devenir du musée Guimet, un lieu autour de la photo, a aussi été retoquée. À ce jour, le bâtiment n’a pas encore de nouvelle destination. La cité Lumière de Thierry Frémaux n’a pas non plus bénéficié d’un arbitrage favorable.

Il vous reste 34 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut