Laboratoire © Tim Douet
Laboratoire © Tim Douet

Loire : fermeture imminente du site roannais Bio-Rad, 116 emplois menacés

Les salariés du groupe de biotechnologie Bio-Rad ont appris début février la fermeture du site de Roanne, dans la Loire, d'ici fin 2022. Cent-seize postes sont menacés.

Le groupe de biotechnologie américain Bio-Rad, spécialisé dans les outils de diagnostic médical, a décider de fermer son site de Roanne, dans la Loire. Les salariés ont appris la nouvelle début février, lors d'un comité central d'entreprise. L'annonce a été confirmée ce jeudi 18 février, avec une fermeture prévue pour la fin de l'année 2022. Sur le site roannais, 116 emplois sont menacés.

En pleine épidémie de coronavirus, cette décision de fermeture est tombée comme un cheveu sur la soupe. Le coup est rude pour le Roannais, pour les salariés de Bio-Rad, mais également pour ceux des entreprises du bassin qui sous-traitaient pour le groupe américain. Dans le Bas-Rhin, le site de Schiltigheim est également condamné à fermer ses portes fin 2022. Au total, Bio-Rad laissera 250 salariés français sur le carreau. D'après le maire de Roanne, Yves Nicolin (LR), les premières suppressions de poste commenceront dès le dernier trimestre de cette année.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut