LES INVITES : POPULAIRE ET PARTICIPATIF

Et pour donner un sens à cet esprit convivial et participatif, le festival se prépare avec et pour les habitants de la cité, individuellement ou en groupe. Maison de la Culture Kurde ou Maison de la Culture d'Arménie, associations des femmes ivoiriennes ou béninoises, fraternité éthiopienne ou togolaise, ce sont toutes les couleurs de Villeurbanne qui sont présentes aux Ateliers Frappaz.

Cette année, pas moins de 500 personnes et plus de 40 associations sont parties prenantes de l'événement. "Bien sûr, à chaque édition, on travaille avec des fidèles, des associations qui sont présentes sur le festival depuis la première édition. Mais chaque année, il y a de nouvelles associations ou simplement des particuliers qui veulent participer. Nous sommes un peu plus nombreux à chaque fois'' précise Sophie Chanal, en charge de la médiation avec les associations.

Depuis le mois de mars, tous les après-midi du mardi au vendredi, les bénévoles se relayent pour construire le décor du festival. Et si les plasticiens élaborent les structures et les éléments de décor, les volontaires collent, peignent, s'investissent dans le projet artistique. Pour l'édition 2007, près de 200 barrières en bois ont été réalisées, ainsi que de nombreux éléments de signalétique aux couleurs du cirque, rouge et jaune, et bien sûr les stands et roulottes qui serviront à habiller Villeurbanne de l'ambiance magique du monde forain.

Le travail des associations ne s'arrête pas là. Les nombreux bénévoles préparent aussi des plats et des boissons qu'ils vendront les jours de festival. Une façon d'amener un peu d'eau à leur moulin et de récompenser leur investissement.
Les Ateliers Frappaz, grâce à leurs espaces d'accueil et de fabrication, favorisent ainsi les échanges, les rencontres entre habitants et artistes en résidence, instaurant mois après mois une culture commune aux accents venus d'ailleurs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut