Les grands débuts du paquet de tabac neutre

Principale mesure de loi santé de Marisol Touraine considérée comme une grande victoire sanitaire, le paquet de cigarettes neutre a fait son arrivée ce lundi.

Finis les paquets de cigarettes colorés, dont le design était accusé de tapper dans l'oeil des adolescents. A partir de ce vendredi 20 mai, place à l'uniformité du paquet unique. Mais les paquets verdâtres surmontés d'images morbides et d'avertissement sanitaires n'arriveront que petit à petit sur les présentoirs des buralistes. La mesure concerne également les paquets de tabac à rouler.

Paquets neutres et présentoirs bigarrés

Et pour cause, il faut d'abord écouler les stocks. Si ce vendredi a été présenté comme LA date d'avènement du paquet neutre c'est parce qu'il marque le début de l'interdication pour les industriels d'impirmer des paquets siglés. Seuls des emballages neutres peuvent désormais sortir des usines des géants du tabac. Mais ils pourront continuer à livrer les buralistes en "anciens paquets" jusqu'au 20 novembre. Les bureaux de tabac auront de leur côté jusqu'au 1er janvier 2017 pour les revendre. Après cette date le paquet unique règnera sans partage.

Si bien que les paquets rouges et blancs déchus devraient cotôyer leur remplaçants pendant quelques temps. "Il n'y pas de règles : les paquets neutres vont arriver chez les buralistes français en fonction des volumes des paquets actuels écoulés, et donc en fonction des marques de cigarettes, a précisé Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, à l'Agence France Presse (AFP), Nous n'avons aucune maîtrise de ce que nous allons recevoir dans les jours et semaines à venir",

Les industriels ont perdu le combat

La mesure avait largement été combattu par les industriels du tabac. Comme le révélait le site d'investigation Lelanceur.fr, Philip Morris avait même contracté un partenariat avec l'université de Zurich pour que cette dernière fasse campagne contre le paquet neutre, sous couvert de sa réputation scientifique (12 prix Nobel)

Mais leur combat semble bel et bien perdu. Les quatre géants du tabac (British American Tobacco, Imperial Tobacco, Japan Tobacco International et Philip Morris International), qui contesaient l'imposition du paquet neutre ont été déboutés ce jeudi par la Haute cour de justice de Londres.

Faire défiler vers le haut