Les enseignants et étudiants lyonnais sonnent le glas du système universitaire

Eloge funèbre et silence ont accompagné ces funérailles symboliques. Ce rassemblement fait suite à ceux déjà exécutés ces derniers jours et rassemblant jusqu'à 50 000 personnes à l'échelle nationale dont près de 4 000 à Lyon. Un mécontentement donc grandissant que la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, tentera de canaliser mercredi prochain, en rencontrant les enseignants et chercheurs.

Prévision  : La journée de mardi prochain est placée sous le signe de nouvelles manifestations

Ophélie Deleuze

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut