(Visuel Lyon Capitale)

Législatives à Lyon : la 4e circonscription à la loupe

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Lyon Capitale vous présente les candidats et les forces politiques en présence dans la 4e circonscription du Rhône qui englobe trois arrondissements de Lyon.

La géographie de la 4e circonscription

130 982 habitants
La circonscription comprend l’intégralité du 6e, la partie est du 3e (Vilette et Montchat) et une partie du 8e (Mermoz).

Les candidats dans la 4e circonscription

Anne Brugnera (Ensemble), Pascal Blache (LR), Benjamin Badouard (Nupes), Véronique Coulais (RN), Florence Darbon (Reconquête), Coralie Laurent (DXG), Juliette Vel (DIV), Malik Benramdane (DIV)

La députée sortante : Anne Brugnera (Renaissance)

Résultat du premier tour de l’élection présidentielle de 2022

Emmanuel Macron : 36,4 % - Jean-Luc Mélenchon : 24,1 % - Éric Zemmour : 9,1 % - Marine Le Pen : 9 % - Yannick Jadot : 7,4 % - Valérie Pécresse : 7,4 %

Résultat du premier tour de l’élection législatives de 2017

Anne Brugnera (LREM) 45,79% - Dominique Nachury (LR) 22,01 % - Anne Fontenille (LFI) 10,80% - Véronique Dubois-Bertrand (EELV) 7,40% - Edith Godecke (FN) 5,56%

Les enjeux

L’élection d’Anne Brugnera devait beaucoup à l’effet de vague qui avait submergé l’échiquier politique en 2017. Cinq ans plus tard, le virage à droite d’Emmanuel Macron place la députée sortante en ballottage très favorable. Dans la circonscription traditionnellement la plus à droite de Lyon, le président sortant est arrivé largement en tête le 10 avril dernier en profitant de l’effondrement des Républicains. Pascal Blache, le maire du 6e arrondissement, compte sur son équation personnelle pour dépasser le cadre d’une étiquette démonétisée et s’imagine qu’en cas de qualification au second tour, le rejet d’Emmanuel Macron lui sera favorable. Mais sa présence au second tour n’est pas acquise. Le coprésident du groupe écologiste à la Métropole de Lyon, Benjamin Badouard pourrait le devancer le 12 juin au soir. Une configuration sans la droite qui serait totalement inédite dans la 4e circonscription longtemps considérée comme un bastion inexpugnable de la droite.

Le débat de Lyon Capitale

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut