Philippe Barbarin au vœu des échevins 2017 © Tim Douet

Le procès canonique du Père Preynat rouvert sans Barbarin

Le procès canonique du Père Preynat vient d'être rouvert par le diocèse de Lyon. Le cardinal Barbarin n'y a plus aucun rôle.

Le tribunal ecclésiastique vient de rouvrir le procès canonique du Père Preyant, le commuant en procès pénal canonique judiciaire. Concrètement, la procédure permet d'intégrer des éventuelles réparations pour les victimes. De même, le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, ne prononcera pas la sentence finale comme c'était prévu au début "au regard des procédures civiles auxquelles le cardinal est confronté aujourd'hui", selon le diocèse de Lyon.

Ce dernier avait jusqu'à présent expliqué la suspension du procès canonique pour ne pas interférer avec la procédure actuellement en cours contre le cardinal Barbarin, poursuivi pour "non-dénonciation d'agressions sexuelles" suite à l'affaire du père Preynat, accusé de fait de pédophilies envers des jeunes scouts entre 1978 et 1991. Cette décision de réouverture a été également motivée pour que les victimes présumées n'attendent pas "davantage pour faire demandes de réparations". Cette réouverture du procès canonique a été initiée par le cardinal Barbarin, qui a demandé à ce que "les juges ne soient pas des prêtres du diocèse de Lyon".

à lire également
Un conseiller municipal de Bourg-en-Bresse a été pris a parti en compagnie de son compagnon par des manifestants qui ont détruit les vitres de leur véhicule, ce dimanche matin. Une agression à caractère homophobe assure-t-il. Le maire de la ville, Jean-François Debat a apporté son soutien à l'élu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut