PONT SCHUMAN (4)
Pont Schuman/visuel du projet.

Le pont Schuman : “un projet inutile” pour les écologistes

Mercredi 5 novembre aura lieu l’inauguration du pont Schuman, 17e ouvrage sur la Saône. Exclusivement dédié au trafic automobile, il déplaît fortement aux écologistes lyonnais.

Pour le groupe EELV Lyon, ce n’est pas un hasard si l’inauguration du nouveau pont Schuman coïncide avec l’“augmentation de 4,8 % du tarif des transports en commun, votée dernièrement par le Sytral”. Une politique du Grand Lyon jugée par les écologistes comme "un signal incitatif envoyé aux automobilistes, qui va accroître l’usage de la voiture individuelle en ville". L’ouverture du pont à la circulation, intervenant moins de huit jours après un pic de pollution, fait craindre aux écologistes de voir la qualité de l’air se détériorer et la pollution sonore augmenter.

EELV Lyon demande "une réflexion globale" de la part du Grand Lyon sur les modes de déplacement alternatifs, comme la "création sur le pont Schuman de voies de circulation mode doux" et "d’une ligne de tramway entre la Duchère et le tunnel de la Croix-Rousse en direction de Part-Dieu", ainsi que la mise en place "d’une navette fluviale à partir de l’île Barbe en direction du centre-ville". Une position claire des écologistes lyonnais : la réaffirmation de leur opposition à tous "les projets dédiés à la facilitation de la circulation automobile dans l’agglomération".

à lire également
Alors que Lyon a basculé chez les Verts en ayant élu Grégory Doucet comme maire de la ville, les nouveaux adjoints à la mairie ont été élus ce samedi à l’hôtel de ville pour le conseil municipal. Julie Nublat-Faure, adjointe aux sports, se démarque en affichant ses ambitions pour le sport lyonnais.
4 commentaires
  1. Gemini - 4 novembre 2014

    Le plus étonnant est que la position des écologistes —qui n’est que du bon sens pour qui prend la peine de se renseigner un peu et de lire les études parues sur le sujet — ne soit pas encore partagée par tous. Qui a envie de respirer un air plus pollué ? Qui a envie de plus de bouchons ? Qui a envie de supporter plus de bruit ? Etc. Personne bien entendu. Et pourtant, les politiques d’aménagements conduisent à cela…

  2. capitaine papy - 5 novembre 2014

    Le plus étonnant est que la position des écologistes —n'a aucun sens pour qui prend la peine de se renseigner un peu et de lire les contradictions à chaque nouveau projet.

  3. Bernard - 6 novembre 2014

    Le plus étonnant est qu'on ne voit même pas les contradictions dans les positions schizophrènes des édiles non écologistes, qui disent vouloir les transports en commun mais votent des investissements routiers considérables, qui pleurent que les bus sont déficitaires parce que peu productifs du fait des embouteillages, mais leur refusent les couloirs et priorités de traversée dans les carrefours, et multiplient les feux qui les ralentissent sur leurs trajets.

  4. Collombitude - 7 novembre 2014

    Il est vrai que, malgré tout, Lyon exporte ses nuisances sur l'Est Lyonnais car le contournement de Lyon se fait sur l'Est: le fameux boulevard de ceinture, la Rocade Est, les autoroutes diverses (A43,A42,A432..) la RD308, et maintenant le BUE. Rajoutons deux aéroports, et enfin cerise sur le gâteau le stade des lumignons. Vivre à l'Est est devenu un cauchemar, avec toutes les pollutions, les lyonnais bien sûr s'en félicitent, l'est lyonnais c'est la poubelle de Lyon.Lyon ville à la campagne!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut