Capture d’écran 2013-07-05 à 10.36.32
©Constructa Louis Paillard

La Confluence : première phase du projet terminée en 2016

Ce jeudi 4 juillet, Gérard Collomb, maire de Lyon, et l'ensemble des architectes ont présenté la dernière étape de la première phase du projet urbain de Lyon Confluence. Deux nouveaux îlots, J et K, devraient émerger d'ici à 2016.

Capture d’écran 2013-07-05 à 10.36.32 ()

©Constructa Louis Paillard

Situé à l'interface entre le nouveau quartier de Confluence et le quartier de Sainte-Blandine, au sud de la gare de Perrache, le quartier Denuzière s'offre une nouvelle beauté. La volonté de la ville est de retrouver une continuité entre le nord et le sud de la Presqu'île à travers ce projet urbain. Deux nouveaux îlots, J et K, accueilleront les projets de quatre concepteurs différents complétant ainsi les deux autres îlots G et H organisés autour de la place Denuzière.

La recherche de la lumière

Immeuble Lux

©Constructa Louis Paillard

Sur un des îlots, l'édifice de six étages Lux mise sur la luminosité, comme son nom l'indique, proposant ainsi de grands appartements traversants ou à double exposition. Ce bâtiment évoquant la forme de la proue d'un paquebot proposera 43 logements au total, ainsi que des commerces au rez-de-chaussée. Les travaux devraient débuter en 2014 pour une livraison en 2015.

La recherche permanente de lumière naturelle est également l'objectif pour la résidence de huit étages qui s'élèvera sur l'îlot d'en face. L'Opac du Rhône proposera, d'ici à 2016, 31 logements dont 3 logements individuels en duplex au rez-de-chaussée.

Capture d’écran 2013-07-05 à 10.38.19 ()

©BNP Paribas Combarel Marrec

Un peu plus loin, quatre immeubles Affinity de 2 à 9 étages seront construits à l'horizon 2016. L'ensemble s'organisera autour d'un espace végétal situé au cœur de la résidence. Des commerces s'ouvriront sur la place Denuzière et 100 logements seront proposés en tout, dont 37 en accession libre.

Enfin, le plus grand îlot sera composé de six bâtiments mixant logements, bureaux et commerces autour d'un jardin situé au 1er étage. Des parkings mutualisés seront répartis du rez-de-chaussée au troisième étage. L'édifice actuellement en construction devrait être livré fin 2014.

Faire le lien entre espace public et espace privé

Le quartier Denuzière souhaite ainsi allier mixité sociale et diversité de logements – accession libre, intermédiaire, à prix maîtrisés (en dessous de 3 600 euros/m²) et locatifs sociaux – et maîtrise énergétique suivant les principes de conception bioclimatiques.

L'ensemble est ainsi construit en fonction de l'environnement. Gérard Penot, urbaniste de l'atelier Ruelle, précise que l'idée est de "penser les espaces publics en lien avec les espaces privés". C'est pourquoi la place Denuzière offrira aux habitants, d'une part, un square et de l'autre une partie plus minérale avec des jeux pour enfants.

2 commentaires
  1. FOurs - ven 5 Juil 13 à 13 h 26

    'Ce bâtiment évoquant la forme de la proue d'un paquebot' : vous n'êtes pas obligés de répéter les arguments de mercatique des urbanistes ! Voyez par vous même que le discours ne correspond pas à la maquette ! vous n'avez aucun esprit critique dans cet article, vous êtes vous interrogés sur la densité prévue ? sur l'esthétisme des projets ? Vu ce qui a été construit en face il y a de quoi se poser des questions, plutot que de resservir le dépliant publicitaire en guise d'info ! Faîtes mieux svp…

  2. lyonnais - lun 8 Juil 13 à 9 h 32

    La sur densité dans ce morceau de ville sans accès au reste de l'agglo fera que la marmite explosera très vite !Mais que voulez @Fours, l'on ne peut pas demander à un Francs-maçon de surcroit très mauvais maçon de réaliser de quelques choses de correct qui tienne dans le temps (+ de 100 ans).Le notre a commencé par le toit de la maison au lieu de commencer par les fondations, PffffffffJe pleins surtout ceux qui ont voté bêtement pour ce gugusse durant ces 12 ans !!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut