Kiss In : "ils prêchent au nom de l'extrême droite"

Benjamin et Thomas Pouzin font parti du groupe Pop Louange « Glorious ». Dans une « Lettre ouverte à notre frère homosexuel » publiée ce mardi matin dans le Progrès, ils condamnent les groupes d'extrême droite qui agissent au nom de l'Église en faisant référence au Kiss In du 18 mai.

Lyoncapitale.fr : Que pensez-vous du principe du Kiss In qui a eu lieu le 18 mai dernier ?

Pop Louange : Personne ne peut interdire aux homosexuels de manifester sur des places publiques mais nous trouvons cependant maladroit et regrettable de leur part d'avoir choisi la cathédrale St Jean ce 18 mai. Ce que nous dénonçons dans notre lettre c'est que des gens soient allés au nom du catholicisme répondre : oeil pour oeil et dent pour dent, attiser les haines et les incompréhensions réciproques.

Que pensez-vous des groupes d'extrême droite qui se manifeste sous « l'étiquette » catholique ?

Ces gens ont utilisé le nom de « catholique » au nom de la politique, c'est inadmissible. Quand on entend sur les vidéos des slogans comme « Europe Jeunesse Chrétienne », ils prêchent au nom de l'extrême droite, pas de la religion. Ils veulent durcir la position de l'Église sur le sujet or, nous ne voulons pas être assimilés à eux. C'est une honte.

Et selon vous, que dit l'Église à propos de l'homosexualité ?

Je n'ai pas besoin d'être prêtre ou archevêque pour dire au nom de l'Église et de l'évangile que l'on se doit de respecter autrui. L'Eglise se doit d'accueillir avec bienveillance les personnes homosexuelles et de les aimer, nous ne les pourchassons pas du tout comme certains le pensent. Par rapport au Kiss in, l'évangile ne dit en aucun cas qu'il faut répondre aux provocations et encore moins d'aller hurler des slogans contre les homos. Monseigneur Barbarin était déçu car cet événement a attisé les haines dans les deux camps et a brisé l'élan du dialogue entrepris par l'archevêque avec les associations LGBT lyonnaises.

Lire aussi : "Glorious, initiation à la pop louange"

à lire également
affiche marche des fiertés LGP LYON
La Gay pride de Lyon organisera sa traditionnelle marche des fiertés le 9 juillet prochain. Une marche très politique, promue par une affiche (pas encore officiellement dévoilée) avec en star, bien malgré eux, Laurent Wauquiez et le cardinal Barbarin.
17 commentaires
  1. Barlet - 2 juin 2010

    Eh les gars ! Vous vous prêchez au nom de quoi ?!! Pourquoi utilisez-vous le nom de « catholique » ?!! Il y a certains de vos CD, je sais pas s'il y a un message catholique... mais il doit être subliminal dans ce cas...Il y a des gens qui aujourd'hui sentent qu'il faut défendre l'Eglise qui est bien attaquée de tous les cotés. Si vous n'avez pas envie de les aider, ne leur cracher pas dessus en les traitant de fascistes ! C'est pas terrible pour des frères dans la Foi...

  2. Hugo Makouri - 2 juin 2010

    c'est certains que les cranes rasés devant St Jean étaient là dans un esprit pacifique.

  3. Barlet - 2 juin 2010

    et les homos avec des cagoules noirs, des étoiles rouges, des croix retournés.. etc ?? sur un parvis d'une Cathédrale Catholique pacifique ... c'est pacifique ??Les musulmans sont bien plus durs que les cathos sur ce sujet... il serait donc normal aux LGBT d'aller faire une manif' pacifique devant une mosquée.

  4. Hugo Makouri - 2 juin 2010

    continue Barlet, lache toi tu vas trouver ta tonalité, allez pas de gène dit ce que tu penses au fond de toi ! Tu es en retenu là fonce !

  5. Barlet - 2 juin 2010

    Écoutes mon petit Hugo, j'ai dit ce que j'avais à dire.Faire un kiss-in sur le parvis d'une cathédrale, c'est de l'agression contre les cathos (d'ailleurs certains mouvements homo l'ont dit et ont désapprouvé ce kiss-in agressif et choquant). D'ailleurs il suffit de regarder les vidéos pour s'apercevoir qu'il y avait une grande majorité d'extrémistes du coté kiss-in.Qu'il aillent donc faire la même chose devant une mosquée pour nous prouver leur bonne foi quand ils se disent pacifiques (les musulmans ont en gros la même opinion que les cathos sur l'homosexualité).

  6. Hugo Makouri - 2 juin 2010

    effectivement tu l'as déjà dit mais tu peux faire j'en suis sur

  7. Marie - 2 juin 2010

    oh non Hugo! à cours d'arguments???? ne me dis pas que tu cherches juste à pousser ce Barlet à l'erreur pour prouver ton raisonnement? aller, encore des arguments!!!! allez y tous les 2!!!!!

  8. Gégé - 2 juin 2010

    Hugo n'est pas à court d'arguments, il n'a pas commençé à en avoir. C'est vrai que ça en jetterait plus un Kiss in devant une mosquée. Je dis ça je dis rien.

  9. webmaster - 2 juin 2010

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

  10. sophie - 2 juin 2010

    ouais enfin j'ai l'impression qu'il y avait plus de militants d'extreme gauche que d'homos à cette manif..

  11. Alys - 2 juin 2010

    1 : Je tiens à signaler que si du côté homo, un certain nombre avaient le visage masqué, c'est parce que sur les sites internet tenus par les 'défenseurs de Notre-Dame', certains appelaient à photographier les homos, pour pouvoir les reconnaitre et les TABASSER à la sortie de lieux gays la nuit.(De tels propos ont été lus sur des sites qui se veulent catholiques)2 : Si le kiss-in a eu lieu devant St Jean (et non place des Terreaux ou des Cordeliers comme les dernières fois), c'est d'une part parce que le thème de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie était 'l'homophobie dans la religion'. En France, le catholicisme ayant un poids dans la politique (et non l'islam, qui est encore minoritaire), c'est tout à fait normal que ce soit le catholicisme qui soit alpagué. Egalement, je rappelle que peu de temps avant le kiss-in, l'Eglise catholique s'est permise de dire que les pédophiles sont en fait des homos, ce qui est perçu comme une grave insulte, comme une agression envers les homos.3 : Un kiss-in est un évènement pacifique : celui ci ne devait pas déroger à la règle, OR certains groupes catholiques et/ou d'extreme droite ont voulu l'interdire et n'ont réussi qu'à le déplacer. En réponse, les homos ont décidé d'en faire une manifestation.4 : Etaient présents en plus des 'vrais' catholiques, des membres du MPF et du FN, si ça ce n'est pas de l'extrême-droite...

  12. Freddo - 2 juin 2010

    @sophie: tout à fait d'accord avec vous. J'ai aussi l'impression que les homos se font recuperer leur mouvement par l'extreme gauche...c'est bien dommage

  13. Barlet - 3 juin 2010

    @Alys : Merci pour tes remarques, je vais essayer de répondre en étant le plus possible fidèle à ce que dit l'Eglise par la bouche du Pape.1 : je me considère être un 'vrai' catho, je pense effectivement que tu n'as pas inventé ce que tu dis; mais je n'en ai jamais entendu parler dans mon entourage... et les médias qui sont plutôt complaisants avec ces lobbys homosexuels ne nous parlent pas de ces tabassages...2 : 'l'homophobie dans la religion' - c'est le point le plus contestable : - Mgr Barbarin a dit qu'il souhaitait que ce rassemblement ait lieu ailleurs; mais en même temps il a dit qu'il avait un DIALOGUE avec les homosexuels, et qu'il restait ouvert pour le poursuivre. Il n'y avait donc pas besoin de ce rassemblement pour illustrer le thème de cette journée. (On notera d'ailleurs, que vouloir commencer un dialogue avec quelqu'un en le traitant d'homophobe.. c'est vraiment une bonne base pour discuter! ). - L'Eglise donne au monde entier un message, qui vise le BIEN et le VRAI. Mais Elle n''alpague' personne, Elle n'oblige personne, Elle nous laisse tous libres, car sinon la Foi n'a aucune valeur. L'Eglise dit que l'homosexualité ne peut pas mener à un véritable épanouissement de la personne (épanouissement qui correspond à poursuivre la finalité de l'homme). Si des gens ne veulent pas observer ce qu'enseigne l'Eglise, c'est vraiment dommage; mais ils ne sont pas obligés. - perso, je pense que ce sont les lobbys provocateurs qui ont créé l'homophobie, à force de vouloir imposer quelque chose qui existe depuis toujours, (dans la vraie vie de tous les jours, je vois beaucoup plus de 'french-kiss' d'hétéro que d'homo, et pourtant les hétéro font-ils des kiss-in ?!!). Je pense que ces lobbys ne représentent pas l'homo lambda, qui n'a aucune envie d'imposer son homosexualité aux autres, encore moins sur le parvis des cathédrales... et qui n'a peut être aucune envie de discuter avec l'Eglise.3 : non, ce n'est pas PACIFIQUE, pour tous chrétiens une église est ce qu'il y a de plus SACREE (ce que l'on aime et respecte le plus au monde). Donc pour les catholiques ce kiss-in est non seulement un manque de RESPECT, mais une AGRESSION. (d'ailleurs on comprendra mieux pourquoi même le parvis n'est pas possible pour ce genre de manif' : au milieu, il y une statue du Fils de Dieu avec St Jean Baptiste, sur laquelle les homos sont grimpés. C'est ce que l'on appelle une PROFANATION) Même en sortant du domaine de la religion, si on prends une personne, une idée ou une chose, que qlq'un aime de tout son cœur; si vous ne respectez pas et venez à ridiculisez ou à salir cette chose; la personne en sera profondément blessée et se sentira agressée : C'est ce qui se passe avec ces kiss-in devant les Eglise, ces simulacres de mariages homo, ces rigolades avec la statue de Jeanne d'Arc (à Paris)... (ces exemples sont tiré de faits réels).4 : Il y avait peut être des gens du MPF et du FN. Il faut distinguer 2 choses : sont-ils venus au nom de leur parti ou nom de leur catholicisme ?

  14. kisserlyon - 3 juin 2010

    Le kiss-in devrait avoir lieu chaque jour, oser se tenir la main et s’embrasser parfois en public, dans la rue, en terrasse d’un café, que le lieu soit gay ou non… Bref banaliser l’homosexualité pour la rendre tout simplement ordinaire et évidente à tout un chacun. Cela ne manquera pas de montrer à certains que l’amour existe aussi chez les homos, et qu’il est tout aussi fort que chez les hétéros. A l’inverse, ceux qui ont l’outrecuidance de se dire nos représentants (au nom de quoi ??? messieurs, votre légitimité est tout simplement inexistante, ne l’oubliez pas !) ne peuvent et ne doivent en aucun cas instrumentaliser la juste lutte pour la tolérance et l’acceptation pour leurs petites ambitions personnelles. Ce kiss-in (je parle bien de celui qui a eu lieu place Saint-Jean) me semble avoir été construit en toute conscience comme un acte de provocation à l’égard des catholiques d’une part, pour faire du buzz autour de son principal instigateur d’autre part (qui, malgré son jeune âge, ne cache pas ses ambitions politiques). J’ai bien peur qu’au final les résultats en soient médiocres pour ne pas dire négatifs et ne fassent en rien avancer les choses… Que nos pseudo-représentants osent d’abord eux aussi s’afficher publiquement au quotidien avec leur conjoint/ami/compagnon/plan cul, le ou la tenir par la main et l’embrasser en public, cela sera déjà un premier pas intéressant et bien plus constructif.

  15. Alys - 3 juin 2010

    @ Barlet : Je vais reprendre certains points en les explicitant de mon point de vue d'homosexuelle non militante (=membre d'aucune asso ni parti) et connaissant un peu le 'milieu' catholique, pour avoir été scoute 13 ans.1 : 'les médias qui sont plutôt complaisants avec ces lobbys homosexuels ne nous parlent pas de ces tabassages...'-> Je vous invite à lire les articles cités sur cette page de recherche google :http://www.google.fr/#hl=fr&source=hp&q=sos+homophobie+agressions+homophobe+2009&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=&fp=3ffa400262388657et celui ci : http://www.sos-homophobie.org/publication/rapport-annuel-2010/rapport-annuel-20102 : Ce n'est pas Mrg Barbarin qui est 'traité d'homophobe, mais le Pape et le N°2 du Vatican, qui j'imagine, représentent la parole de l'Eglise. Quant à dire que l'Eglise n'alpague personne, il n'y a qu'a voir le poids qu'elle pèse dans les décisions politique.'perso, je pense que ce sont les lobbys provocateurs qui ont créé l'homophobie'-> L'homophobie a malheureusement existé bien avant l'existence de 'lobbys' (d'ailleurs, cherchez la définition de Lobby, et vous verrez qu'il n'existe pas de lobby homo en France. Aux USA oui, mais pas en France). Les homos se sont 'révélés' et rebellés aux USA lorsqu'ils en ont eu marre d'être des victimes. Je vous rappelle que l'homosexualité était considéré comme un crime il n'y a pas 30 ans...'dans la vraie vie de tous les jours, je vois beaucoup plus de 'french-kiss' d'hétéro que d'homo, et pourtant les hétéro font-ils des kiss-in ?!!'-> Déjà tout simplement parce qu'il y a beaucoup plus d'hétéros que d'homos. Ensuite, je connais énormément d'homos hommes en couple qui ne se montrent pas parce qu'ils ont peur des insultes et agressions. Personnellement, je ne me cache pas, mais si on m'avait donné 1€ à chaque insulte, je serais très riche aujourd'hui. Pour exemple, je me suis promenée avec ma femme hier après-midi, et nous avons eu 2 insultes et 1 remarque (pas méchante, mais que jamais on n'aurait faite à un couple hétéro).Les homos font des kiss-in pour montrer aux gens que s'embrasser entre amoureux, c'est normal et naturel, les hétéros ne se faisant jamais insulter lorsqu'ils s'embrassent, ce combat ne les touche pas.'ces simulacres de mariage homo'-> Qu'est-ce qui vous dérange dans le fait que deux personnes amoureuses veulent faire serment de s'aimer jusqu'à la fin de leur vie ? Ce ne sont pas des mariages religieux, mais civils, le point de vue religieux n'a même pas à intervenir !4 : 'Il y avait peut être des gens du MPF et du FN. Il faut distinguer 2 choses : sont-ils venus au nom de leur parti ou nom de leur catholicisme ? '-> Etant donné qu'il n'y avait aucune banderole, panneaux, etc, annonçant qu'ils étaient membres de ces partis, on peut supposer qu'ils sont venus au nom du catholicisme. L'homme à la croix est un membre important du FN en rhone alpes, il n'a pas revendiqué son parti, mais sa religion. Et le MPF et le FN font partie de l'extreme droite. Ce que reprochent les membres de glorious (qui ont d'ailleurs changé certaines réponses à cet article. Ont-ils subi des pressions ?)

  16. steeve - 3 juin 2010

    @kisserlyon: 100% d'accord avec toi!!

  17. Barlet - 18 juin 2010

    Mgr Aillet (diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron) :'L’Église, qui accueille sans exclusive les hommes et les femmes désireux de conformer leur vie au Christ, respecte éminemment les personnes homosexuelles. Consciente des souffrances et des difficultés qui sont les leurs, elle désapprouve naturellement les manifestations d’intolérance, les injures ou les agressions dont celles-ci peuvent être victimes dans leur vie quotidienne.Néanmoins, la liberté d’expression et de manifestation, qui est une liberté fondamentale, ne justifie pas certains débordements. Elle ne saurait donc cautionner aucune incitation à caractère pornographique tendant à promouvoir des comportements désordonnés quels qu’ils soient. L’Église rappelle que le bien commun de la société passe par la famille fondée exclusivement sur le mariage d’un homme et d’une femme ouverts à la vie et par le droit de l’enfant à être élevé par un père et une mère. Seuls le don de la vie et le don de sa vie peuvent garantir à l’humanité un avenir d’Espérance.'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut