JCDecaux rafle le mobilier urbain de New York

Le groupe d’origine lyonnaise, leader mondial de la communication extérieure, a racheté le gestionnaire du mobilier urbain de la Grosse Pomme.

Il possédait déjà les contrats de mobilier urbain de Los Angeles, Boston, Chicago et San Francisco. JCDecaux peut désormais s'enorgueillir d'avoir décroché celui de New York : 3 500 abribus publicitaires et 314 kiosques publicitaires. Mais, comme le décrivent Les Échos, ce fut une opération de longue haleine.

En effet, depuis 2006, c'était la société Cemusa NY LLC qui détenait ce juteux marché (130 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014), et ce pour une période de 20 ans. Faute d'appel d'offres, JCDecaux, bien décidé à s'implanter à Manhattan, a "tout simplement" voulu racheter Cemusa Inc, propriétaire de Cemusa NY LLC. L'accord de la ville de New York vient de tomber : JCDecaux va donc pouvoir finaliser son achat dès la fin octobre.

Cette année, rappellent encore Les Échos, JCDecaux a aussi réussi à ravir le contrat des abribus publicitaires de Londres à son concurrent ClearChannel, "qui gérait depuis une trentaine d’années le plus important contrat d’abribus publicitaires au monde, d’une valeur de 700 millions d’euros sur huit ans". Une belle prise pour l'inventeur des Vélo'v, car l'affichage londonien (photo ci-dessus) est en pointe sur la numérisation des affichages extérieurs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut