Il fait bon être malade à Lyon

Sous la problématique "L'hôpital est-il un grand corps malade ?", Le nouvel Observateur a publié jeudi 26 novembre son palmarès des hôpitaux français. Avec sept établissements sur le podium, l'agglomération lyonnaise s'en sort plutôt bien.

Parmi les 1 600 établissements de santé français, les dix-sept hôpitaux de l'agglomération lyonnaise ont été évalués par les statisticiens et les experts du Nouvel Observateur. C'est la clinique de la Sauvegarde à Lyon qui rafle la première place du palmarès lyonnais en étant classé numéro un pour le traitement de la gastroplastie de l'obésité. Mais le vrai vainqueur de "l'opération" est le grand hôpital Est de Bron qui obtient la deuxième place nationale pour le traitement de l'infarctus du myocarde, la deuxième place également pour le traitement de l'épilepsie et pour le traitement de la sclérose en plaque. Concernant la chirurgie de la thyroïde, direction l'hôpital Lyon Sud de Pierre-Bénite, classé 2ème, tout comme la clinique Saint-Charles pour la chirurgie de l'hallux valgus. Quant aux nécessiteux d'une transplantation cardiaque, il leur est vivement recommandé de contacter l'hôpital Louis Pradel à Bron, numéro 2 du classement.

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut