Hortefeux réaffirme le droit d'asile

"Le droit d'asile ne doit pas devenir le prétexte d'une immigration économique incontrolée, situation qui finirait par se retourner contre le principe même du droit d'asile.[...].La question de l'asile et celle de l'immigration sont distinctes, et doivent le rester " a déclaré le ministre rassurant l'association qui ne souhaitait aucun amalgame entre les demandes d'asile et celles d'immigrants. " Il faut répéter haut et fort que la question de l'immigration n'a rien à voir avec la question de l'asile" a ainsi proclamé Olivier Brachet, directeur du centre. Il a également été question lors de cette rencontre du statut de l'OFPRA, établissement public chargé de la protection des réfugiés dont le ministre a garantit l'autonomie et l'indépendance financière . " L'indépendance fonctionelle de l'OFPRA restera entière.[...]. Il sera de ma responsabilité de donner à l'OFPRA les moyens de son indépendance." a avancé Brice HORTEFEUX. De même, la réduction des délais de jugement des demandes d'asile par la CRR a aussi été promise, passant de 12 à 6 mois. " Aujourd'hui, le délai dépasse 12 mois, ce n'est pas satisfaisant. Je souhaite une réduction de ce délai pour atteindre rapidement un délai de 6 à 9 mois.. ", a annoncé le ministre. A la sortie, Jean Costil, président du centre s'est montré plutot satisfait par les engagements du ministre.
R.A

à lire également
Brice Hortefeux
Le vice-président délégué à l'aménagement du territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats de la région, Brice Hortefeux, a été élu à plus de 80% pour présider un comité chargé de désenclaver et de dynamiser le Massif Central.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut