GéoVélo Lyon : un navigateur pour trouver son chemin à vélo

Quoi de mieux qu'une balade à vélo dans Lyon pour profiter des beaux jours ? Afin de faciliter la vie des cyclistes, le Grand Lyon a lancé mardi 2 juillet son navigateur GéoVélo, un calculateur d'itinéraire, mais pas seulement.

"Ce qu'on veut, c'est continuer à consacrer le vélo comme véritable mode de transport." Pour Gilles Vesco, vice-président du Grand Lyon chargé des nouvelles mobilités urbaines, pour promouvoir l'utilisation du vélo dans sa ville, il fallait déjà simplifier sa circulation. C'est chose faite avec le lancement de GéoVélo, un calculateur d'itinéraire dédié aux vélos. Outre indiquer le chemin à suivre par une feuille de route en temps réel, le logiciel signale les aménagements cyclables, la "cyclabilité" des routes (niveau du trafic, environnement urbain...), différents parcours selon le niveau de l'utilisateur, fournit des informations sur les bornes Vélo'V, un profil altimétrique et même la météo. Si, avec tout ça, le cycliste ne se sent pas fin prêt, autant changer de moyen de transport.

Un navigateur innovant...

GéoVélo se veut avant tout un navigateur innovant. "veloppé sur la base de logiciels libres, il fonctionne également grâce aux contributions des usagers. Ainsi, c'est un service qui va évoluer", explique Gaël Sauvanet, de la Compagnie des Mobilités à l'origine de ce projet. Outre améliorer au mieux la circulation pour les deux-roues, Gilles Vesco veut pousser les Lyonnais à utiliser davantage le vélo. "Étant donné les nombreuses fonctions de ce navigateur, tout le monde peut l'utiliser. Ceux qui n'ont pas l'habitude de prendre le vélo pourront alors se rendre compte qu'il y a des alternatives à la voiture, faciles d'accès et d'utilisation", explique-t-il. Une façon aussi d'aider au désengorgement de la ville. "L'utilisation du vélo a augmenté de 150 %, ce qui a fait diminuer le nombre d'accidents dans la ville. À terme, ça deviendra l'arme absolue pour se déplacer en ville", affirme Gilles Vesco.

... mais difficile à utiliser en pédalant

Déjà utilisé à Tours, Paris et Nantes, le projet semble satisfaire les usagers. Modernité oblige, GéoVélo est également disponible sous forme d'application mobile, téléchargeable gratuitement. Mais il n'est pas toujours évident de suivre les indications inscrites sur son téléphone tout en pédalant prudemment. Pour pallier cette difficulté, un guidage vocal devrait être rapidement mis en place. Dans tous les cas, cela ne remplacera pas les panneaux de signalisation destinés aux cyclistes. Promise depuis 2009, la signalisation se fait toujours attendre.

Pour télécharger GéoVélo, rendez-vous sur www.onlymoov.com.

GéoVélo est également accessible en ligne.

1 commentaire
  1. Peanut - jeu 4 Juil 13 à 21 h 22

    Bof, pas convaincant. 🙁 J'ai testé sur un trajet que j'emprunte tous les jours en Velov : GéoVélo ne propose ni plus ni moins que le trajet automobile le plus court : - évite une zone de travaux qui pourtant reste officiellement ouverte aux vélos - ne favorise même pas les pistes cyclables mais fait emprunter un trajet parallèle dans des rues normales - fait passer en ligne droite sur une voie pourtant coté par eux 'orange' en 'cyclabilité' au lieu de passer par les rues 'vertes' parallèles.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut