Image d’illustration école (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Deuxième édition pour la journée internationale contre le harcèlement scolaire

Jeudi 18 novembre signe la journée internationale contre la violence et le harcèlement à l'école. Emmanuel Macron a annoncé quelques nouvelles mesures.

Depuis 2020, le harcèlement scolaire est devenu une cause internationale. En France, une journée nationale est consacrée à la lutte contre ces violences physiques et morales depuis six ans. Le harcèlement touche un enfant sur dix dans l'Hexagone.

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé jeudi, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, de nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire. "En plus du numéro 3018, une appli 3018 sera lancée en février pour permettre aux victimes et aux témoins d'adresser une capture d'écran de situations de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées", explique le chef de l'État.

Emmanuel Macron indique aussi que le gouvernement souhaite "lancer une expérimentation en délivrant une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de 6e à partir de la rentrée 2022, avec l'idée, ensuite, de généraliser dès la rentrée suivante". Il évoque également un changement dans la loi concernant le contrôle parental, pour qu'il soit "installé par défaut sur tous les téléphones, ordinateurs, tablettes utilisées par les enfants".

L'association Hugo, basée à Lyon,  organise jeudi 18 novembre à 19h30 une "Grande soirée contre le harcèlement scolaire", sur leur chaîne Youtube. Ils auront pour invités l'animatrice Cécile de Ménibus, l'animateur Christophe Beaugrand, et la psychologue Catherine Verdier. 


Victimes ou témoins de harcèlement scolaire peuvent contacter le numéro 3020 du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h. Pour le cyberharcèlement, le numéro 3018

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut