Opération de Police © Tim Douet

Craponne : une bagarre à 12 entamée sur les réseaux sociaux

Suite à des insultes échangées sur les réseaux sociaux avec huit jeunes de Craponne, quatre Vénissians décident d’en découdre pour de bon avec des barres de fer.

Lassés de s’insulter à travers des écrans interposés, douze jeunes gens ont été séparés par la police à Craponne. La joute sans doute fleurie avait commencé sur les réseaux sociaux, jusqu’à ce que les quatre Vénissians, deux jeunes filles dont une mineure et deux jeunes hommes, décident de se rendre à Craponne pour régler définitivement ce différend. Le Progrès relate que les quatre avaient dans leur voiture des barres de fer et des battes de baseball. La police, alertée très rapidement, est intervenu aux alentours de 5h45 ce dimanche matin pour séparer les protagonistes qui se battaient à mains nues. Les quatre jeunes de Vénissieux ont été placés en garde à vue puis relâchés, et les deux jeunes hommes n’ont écopé que d’un rappel à la loi.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut