Xi Jinping
BioMérieux Shanghaï Biotech

Coronavirus : un test de dépistage lancé par le Lyonnais bioMérieux

La société lyonnaise bioMérieux vient d'annoncer le lancement de "trois tests visant à répondre à l’épidémie de COVID-19". Une première solution diagnostic est d'ores et déjà prête. Elle devrait être commercialisée dès la fin du mois de mars. Le spécialiste du diagnostic in vitro, dont le siège international est implanté à Marcy-l'Étoile, attend désormais l'autorisation de mise sur le marché.

Lyon à la pointe de la recherche contre l'épidémie de coronavirus. La société lyonnaise bioMérieux a développé un test diagnostic prêt à être commercialisé. “Ce test PCR en temps réel a été validé cliniquement sur un type de prélèvement respiratoire et sera disponible dès fin mars”, annonce bioMérieux, par voie de communiqué, ce mercredi 11 mars. Ce premier test prend la forme d'un prélèvement respiratoire, devant être réalisé chez un professionnel de santé. Le “kit” de réactif permet de tester un coronavirus mais aussi une mutation, nous a précisé la société lyonnaise.

Il est utilisable sur la plupart des plateformes d'extraction et d'amplification d'acides nucléiques présentes sur le marché, pas seulement celles produites par bioMérieux. Il s'adresse aux laboratoires privés, mais aussi au milieu hospitalier et permet d'avoir un résultat en quatre à cinq heures. Reste à obtenir l'autorisation de mise sur le marché. La production sera lancée “en dimension industrielle”, par la société lyonnaise, qui a refusé de préciser les quantités produites. La fabrication sera réalisé sur le site de Verniolle, en Ariège.

Deux autres tests en développement

La société lyonnaise annonce en deux autres tests pour répondre de manière globale à l'épidémie. Ils sont en cours de développement en partenariat avec le Département américain de la Défense, et seront produits à Salt Lake City, aux Etats-Unis. “Face à l’urgence de l’épidémie de COVID-19, bioMérieux s’engage à proposer une solution de diagnostic complète qui réponde aux exigences de performance et de qualité les plus élevées, afin d’aider les cliniciens à lutter efficacement contre cette épidémie”, déclare Mark Miller, médecin et Directeur exécutif, Affaires médicales de bioMérieux.

Le deuxième test doit permettre d'obtenir un résultat en 15 minutes. Il utilise une technologie spécifique aux machines bioMérieux. La commercialisation est prévue au deuxième trimestre 2020. Le troisième, enfin, testera un panel de 22 pathologies respiratoires parmi les plus fréquentes. Il est déjà produit pour 21 pathologies, dont certaines formes de coronavirus. Reste donc à ajouter le Covid-19 à la base.

2 commentaires
  1. drumspirit - 11 mars 2020

    Et je suis fier de savoir que l'entreprise dans laquelle je travaille est encore pionnier dans le domaine de la santé publique. Vive bMx !

    1. Limas69 - 11 mars 2020

      Bravo ... mais ou sont les chaines de fabrication ? En Chine ??

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut