Confinement à Lyon : rue de la République

Coronavirus : "freiner sans enfermer" dans 16 départements, ce qu'il faut retenir du nouveau confinement

Un reconfinement dans 16 départements ? Oui, presque. Mais un reconfinement "dehors", en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et dans trois autres départements français. Aucun département de la région Auvergne-Rhône-Alpes n'est concerné. Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Jean Castex.

Les annonces du Premier ministre Jean Castex ce jeudi soir :

Pour tous les départements d'Ile-de-France, des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes, un 3e confinement, d'un nouvel ordre :

  • il sera possible de sortir sans limitation de durée, mais avec une attestation. "Dans ces 16 départements, de nouvelles mesures de freinage massives de l’épidémie interviendront à compter de ce vendredi soir minuit, et pour 4 semaines. C’est une troisième voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer", dixit Jean Castex.
  • il faut rester dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi, "il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport, en journée, sans aucune limitation de durée mais avec une attestation et à la condition de rester dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi", a aussi expliqué le Premier ministre.
  • les commerces qui ne sont pas de première nécessité vont fermer (les libraires et les disquaires pourront rester ouverts)
  • pour les habitants des territoires concernés, les déplacements interrégionaux seront interdits sauf motifs impérieux ou professionnels
  • les écoles et collèges restent ouverts
  • les lycées sont en demi-présentiel
  • un "confinement" de quatre semaines

Aussi, le Premier Ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi soir que le couvre-feu va passer à 19h "dès samedi prochain".

Cet ajustement du couvre-feu concernera tous les départements français. "Ce choix de moins restreindre les possibilités de sortir de chez soi doit cependant s’accompagner d’une vraie vigilance", a expliqué le Premier Ministre.

Lire aussi : Coronavirus : pourquoi Lyon et la région vont éviter le confinement... pour l'instant

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut