Centre de distribution Amazon France (Photo de GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Coronavirus : Amazon va devoir restreindre ses expéditions suite à jugement

Suite à un jugement du tribunal de Nanterre, Amazon France doit restreindre son activité "aux seuls produits essentiels".

Le syndicat Sud Commerce avait assigné en référé Amazon devant le tribunal judiciaire de Nanterre demandant la fermeture de ses entrepôts en France. Pour Sud Commerce, l'épidémie de Coronavirus COVID-19 présenterait un risque pour les collaborateurs d'Amazon qui continuaient de travailler.

Ce mardi 14 avril, le tribunal judiciaire de Nanterre a estimé qu'Amazon avait "de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés". Selon l'AFP, le tribunal a ainsi ordonné à Amazon France "d'établir une évaluation des risques inhérents à l'épidémie de COVID-19 sur ses entrepôts, et de restreindre en attendant son activité aux seuls produits essentiels".

Cette restriction doit être mise en place "dans les 24 h et sous astreinte de 1 million par jour de retard". En attendant d'établir une évaluation des risques, Amazon ne pourra expédier que des produits d'hygiène, alimentaires et médicaux. Le jugement précise par ailleurs que le géant américain ne pourra plus expédier "livres, électroménager, DVD ou encore de matériel électronique".

à lire également
La nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili souhaite un moratoire sur l'instillation de nouveaux super-entrepôts en France. De quoi retarder l'installation de la plateforme d'Amazon à Lyon, rejeté par le nouvel exécutif écologiste métropolitain.
Faire défiler vers le haut