Coronavirus à Lyon : vers un "élargissement significatif des 100 km"

Si la situation de l'épidémie de COVID-19 continue de s'améliorer, le gouvernement pourrait assouplir grandement l'autorisation de déplacement, pour l'instant limitée à 100 km. 

Pour la majorité des habitants de Lyon, il est toujours impossible de se rendre par exemple au lac d'Annecy, situé à quelques petits kilomètres de plus que le rayon des 100 autorisés. Néanmoins, cette limite pourrait être bientôt revenue à la hausse. 

Ce lundi, sur LCI, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État chargé du tourisme, a précisé que les modalités de la deuxième phase du déconfinement devraient permettre d'offrir "plus d'amplitude à la mobilité" des Français. "Nous planchons sur un élargissement significatif des 100 kilomètres", a dévoilé le secrétaire d'État. Néanmoins, cela se fera à condition que la situation de l'épidémie de coronavirus COVID-19 continue d'évoluer dans le bon sens. 

Selon Jean-Baptiste Lemoyne, de nouvelles annonces devraient arriver dès cette semaine, notamment pour la réouverture des cafés et restaurants. Le secrétaire d'État promet : "d'ici jeudi, tout le monde sera fixé". 

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.
Faire défiler vers le haut