Coronavirus à Lyon : une campagne de sensibilisation des 20-30 ans

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une campagne à distinction des 20-30 ans, catégorie d'âge qui compte le plus de cas positifs au Covid-19 actuellement dans la région.

L'Agence régionale de santé d'Auvergne-Rhône-Alpes lance une campagne de sensibilisation à destination des jeunes de 20 à 30 ans, une catégorie d'âge qui compte le plus de cas positifs dans la région (28 % des cas. Parallèlement, le taux d’incidence dans la région pour les 15-45 ans est de 175/100 000 habitants. Parmi les personnes positives à la Covid-19, 31 % étaient asymptomatiques.

“C’est dans ce contexte que l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de lancer une campagne de communication auprès des jeunes de 20 à 35 ans sur les réseaux sociaux. Pendant 3 semaines, deux visuels animés sont diffusés sur Facebook, Instagram et Snapchat autour des thèmes : l’apéro pique-nique au parc et les soirées privées. L'occasion de rappeler que les gestes barrières s'appliquent aussi entre amis”, indique l'agence de Santé. 

L’objectif de cette campagne est de sensibiliser sur l’importance du respect des gestes barrières et de la distanciation physique, même lors des rassemblements en famille et entre amis.

L'ARS insiste sur le respect des gestes barrières comme “le maintien de la distanciation physique”, “ne pas oublier son masque, ni son gel hydroalcoolique”, “ne pas partager son verre, ses couverts, etc.” ou encore “télécharger et activer l’application StopCovid pour prévenir les personnes que vous avez croisées, même celles que vous ne connaissez pas.”

Lancée il y a une semaine, la campagne de médias à destination de jeunes a déjà permis de toucher plus de 330 000 personnes parmi les 18/30 ans.

2 commentaires
  1. raslebol69 - mer 30 Sep 20 à 12 h 24

    Il était temps.
    C'est peut-être à cette classe d'age qu'il faudrait imposer un reconfinement vu les comportements de beaucoup et la propagation de la Covid chez eux.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. bill bob - mer 30 Sep 20 à 12 h 48

      Il n'y aurait pas de raison scientifique ou sanitaire ou organisationelle de cibler cette classe d'age, puisque les jeunes ne sont qu'exceptionnellement hospitalisés. Pour eux, le covid est une sorte de grippe plus ou moins forte et c'est tout.
      Par contre les plus de 60ans sont les personnes qui occupent les lits d'hopitaux et qui obligent ces hopitaux à reporter leurs operations et interventions pour les malades de cancers et autres pathologies. Ces plus de 60 ans qui ne sont pas tres bruyants mais qui se divisent en deux populations bien distinctes : ceux qui suivent le protocole en se lavant les mains à l'alcool , en utilisant le masque et les crétins de 60 , 70 80ans qui sont aussi crétins que ceux qui ont 20 ou 30 ans, mais qui finiront bien plus souvent à surcharger l'hopital par leur crétinerie
      Bref, c'est comme ca, un crétin de 20 ou 30ans au sens covid, est moins dangereux qu'un crétin de 60 ou 70ans.
      Tant que l'on est pragmatique et que l'on comprend que la vraie raison du confinement n'est pas la morts des personnes du covid, mais la saturation des hopitaux, on comprend que les 20 30 aussi stupides soient ils ne representent pas le meme probleme que les 60 80 .

      Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut