Coronavirus à Lyon : plus forte hausse en réanimation depuis le 31 mai

Dans le Rhône et la région Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients malades de la Covid-19 admis en réanimation a fortement progressé ce week-end. La plus forte augmentation depuis le 31 mai dernier. 

S'il peut s'agir d'un rattrapage des chiffres du week-end, le dernier bilan de Santé Publique France n'est pas non plus anodin. En effet, le nombre de nouveaux patients hospitalisés en réanimation à cause de la Covid-19 a atteint des valeurs jamais vues depuis fin mai, date du déconfinement.

Concernant les hospitalisations simples, là aussi la hausse existe, mais dans des valeurs encore assez faibles par rapport au printemps dernier. Quand le nombre d'hospitalisations tournait entre 4 et 12 depuis fin mai, le chiffre de 16 a été atteint dans le département ce lundi. Là encore, ce chiffre devra être observé sur un temps plus long, les lundis et mardis étant souvent des jours de rattrapage des données récoltées le week-end.

Pour rappel, c'est pour faire suite à la hausse des différents indicateurs que la préfecture du Rhône a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les rues de Lyon et Villeurbanne.

Ainsi ce 1er septembre au matin en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 297 patients sont encore hospitalisés dans la région (+12 depuis le mercredi 26 août)
  • 22 nouvelles hospitalisations durant les dernières 24 heures
  • 33 personnes dans les services de réanimation (+8). Il y avait 783 patients en réanimation dans la région au plus fort de la crise.
  • neuf nouvelles admissions en réanimation durant les dernières 24 heures
  • un nouveau décès en 24 heures
  • 1779 décès au total à l'hôpital dans la région

Pour le 1er septembre, le bilan au 31 août au matin :

  • 116 (+9 depuis dimanche). Il y avait 1250 patients hospitalisés dans les hôpitaux du Rhône au plus fort de la crise.
  • 19 nouvelles hospitalisations depuis 24 heures
  • 16 personnes en réanimation dans le Rhône (+2). Il y avait 300 personnes en "réa" au plus fort de la crise.
  • cinq nouvelles admissions en réanimation
  • un nouveau décès
  • 670 décès à l'hôpital dans le département depuis le début de la crise

 

2 commentaires
  1. retouraumoyenage - 1 septembre 2020

    Et oui à LYON on est écolo débile! car même un enfant de neuf ans comprend que par la respiration plus importante les cyclistes et les joggeurs sont hyper contaminants en projetant des millions de virus à chaque souffle. Évitez de passer trop près d'eux !
    Pour ne pas être contaminé fuyez les transports en commun prenez votre voiture, et interdisons les cyclistes et le sport sur la voie public.
    Mais pour cela il faudrait que nos écolos dirigeants aient deux neurones dans leur pois chiche de cervelle.

  2. Anonyme69 - 1 septembre 2020

    Deja...évitons les rassemblements à plus se 10 ou 50 personnes... enfin... interdisons les plutot car la plupart des gens qui maintiennent les réunions de famille/amis ou mariages ne respectent absolument pas les gestes barrieres!!!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut