L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Hôpital de la Croix-Rousse © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : l'un des meilleurs bilans depuis plusieurs semaines en région

Ce vendredi 12 juin, le bilan de l'épidémie de coronavirus COVID-19 est particulièrement encourageant en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour la deuxième journée consécutive, aucun patient n'a été admis en réanimation, tandis que le taux de circulation du virus reste inférieur à 1. 

Ce 12 juin, Santé Publique France publie l'un des meilleurs bilans depuis plusieurs semaines pour Auvergne-Rhône-Alpes. On compte 766 patients hospitalisés dans la région, dont 45 en réanimation. Pour la deuxième journée consécutive, aucun malade n'a dû être admis en réanimation. On dénombre deux nouveaux décès sur la région. 

Par ailleurs, du 30 mai au 5 juin, toujours en Auvergne-Rhône-Alpes le taux de reproduction du virus (R0) est de 0,59, le plus bas de France. Un taux de 1 signifie qu'un malade contamine une personne. Toutes les régions ont un R0 inférieur à 1, à l'exception de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Auvergne-Rhône-Alpes affiche le R0 le plus bas de France, un taux qui doit encourager à maintenir masques et gestes barrières pour que la situation continue de s'améliorer.

Enfin dans le Rhône, 301 personnes sont encore à l'hôpital dont 19 en réanimation. Pour retrouver des chiffres aussi bas, il faut revenir à mi-mars, alors que l'épidémie venait de débuter. 

 

Ce vendredi 12 juin au soir, le bilan est le suivant en Auvergne-Rhône-Alpes :

- 766 patients sont encore hospitalisés dans la région (- 45 sur les dernières 24 heures pour cet instantané)

- 9 nouvelles admissions à l'hôpital ces 24 dernières heures

- 45 personnes dans les services de réanimation (-5). Il y avait 783 personnes en réanimation dans la région au plus fort de la crise.

- 0 nouvelle admission en réanimation

- 2 nouveaux décès

- 1717 décès au total à l'hôpital dans la région

Pour le Rhône, le bilan ce vendredi 12 juin au soir :

- 301 personnes sont toujours hospitalisées (- 12)

-  2 nouvelles admissions à l'hôpital ces 24 dernières heures 

- 19 patients sont en réanimation (-3)

- aucune nouvelle admission en réanimation

-  aucun nouveau décès

- 646 décès à l'hôpital dans le département depuis le début de la crise.

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.
3 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Georges Marchais - 13 juin 2020

    Raoult avait raison.

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      LeaLea - 13 juin 2020

      Le divin devin avait une chance sur deux...
      Et la messe n’est pas dite. On en saura plus cet hiver au plus tard.

      Pour mémoire, lors de sa précédente « voyance », le même avait décrété qu’il n’y aurait pas d’épidémie : « Il meurt 3 Chinois à Wuhan et tout le monde panique ! »...

      Du coup, s’il faut absolument raisonner de manière ultra simpliste, se trouver des héros salvateurs face à une situation éminemment complexe, un virus qu’on commence à peine à connaître... Bah, vous devriez pouvoir trouver mieux, parce que ce « héro » là a tout juste la moyenne...

      Heureusement que Didier Raoult ne se réduit pas à ce fétiche, et son travail à une lecture si manichéenne. Même s’il est évidemment pour beaucoup dans ce réductionnisme.

  2. Signaler un commentaire inapproprié
    Georges Marchais - 14 juin 2020

    Votre source pour votre citation Léa ?
    Vous n'en avez pas.
    C'est bien ce que je pensais.

    Les médias viennent enfin d'admettre que le taux de mortalité en mai est normal. Chose que Raoult dit depuis 2 mois. Regardez sur sa chaîne Youtube, 2 mois qu'il le dit.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut