Chiens visiteurs à l'hôpital

Heureusement : 180 000 chiens habitent le Grand Lyon. Pour la plupart, de braves toutous qui ne demandent qu'à manger, promener et être caressés. Responsable de la mission " animalité urbaine " au Grand Lyon, Geneviève Bernardin a lancé un module dans les écoles primaires : chiens et professionnels interviennent pour apprendre aux enfants le juste comportement à adopter vis-à-vis du canidé.

" Beaucoup ont de mauvais réflexes, comme se précipiter vers eux pour les caresser, les attraper, ou, à l'inverse, s'enfuir par peur ", raconte Yannick Thoulon, éducatrice.

En 2008, la mission va lancer un nouveau dispositif : après les auxiliaires pour personnes aveugles et les aides-handicapés, voici venus les chiens visiteurs de patients à l'hôpital. Accompagnés de leurs maîtres, ils viendront à la rencontre d'enfants malades de l'hôpital Debrousse dès le mois de février puis au nouveau pôle pédiatrique lors du second trimestre pour un moment d'échange ou de jeux. " L'animal est très important dans le développement de l'enfant : c'est un être vivant qui pose des limites. Avec lui, il a un rapport différent qu'avec ses parents. Dans certains cas, c'est un confident ", résume Geneviève Bernardin. " Pendant ces temps de bonheur, ils ne pensent plus à la souffrance ", souligne Yannick Thoulon.

Pour s'introduire dans le milieu hospitalier, les visiteurs feront leur toilette passeront probablement par un pédiluve. Autre précaution : ils ont tous suivi une formation préalable d'un an et demi. Véronique a emmené Cassie,

9 mois, en séances de travail dans des résidences de personnes âgées. " On lui a appris à rester tranquille, à accepter d'être caressée par un étranger, à savoir dire bonjour à une personne en fauteuil sans la brusquer, confie la maîtresse. Les animaux de compagnie apporte de la chaleur par le touché. Cassie est si douce ".

Fabien Fournier

Les speed datings canins
Les balades ont lieu tous les jeudis à 19h45 à Guillotière, place Antonin Jutard, et le samedi matin à 10 heures, à la station de métro Croix-Rousse. Les maîtres et leurs fidèles compagnons se promènent ensemble pendant deux heures. Les chiens sont en laisse au départ, mais un lâché de canidés est ensuite opéré. C'est un lieu de rencontres et l'occasion de profiter de quelques conseils d'éducateurs. Tenue de sacs en plastique exigée pour le ramassage des déjections.

à lire également
Lyon vu d’avion © P. Laplace
Certaines communes de la métropole de Lyon sont dans des zones où le risque radon est important. Comment savoir si son lieu d'habitation est concerné par la possible présence de ce gaz radioactif ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut