Projet Yellow Pulse à la place du Ikea Porte des Alpes

Centre commercial Porte des Alpes : quel avenir après Ikea ? 

D'ici 2022, 110 nouvelles enseignes prendront la place du magasin Ikea de Saint-Priest qui déménagera à Vénissieux en 2021 dans le quartier du Grand Parilly.

Situé dans l'agglomération lyonnaise, le centre commercial porte des Alpes va entamer sa mue après les départs de Ikea et Leroy Merlin. À travers le projet baptisé Yellow Pulse, le bailleur Ceetrus et la métropole de Lyon ont présenté la reconversion de cette zone placée à cheval sur Saint-Priest et Bron à côté de l'A43. Le bâtiment de Leroy Merlin va être reconverti pour accueillir 4 moyennes surfaces dont Boulanger et Zodio, sur un espace de 9185 m2. Quant à l'emplacement d'Ikea, une extension du centre commercial sur deux niveaux va être mise en place sur 24 705 m2 sur deux niveaux. Cette partie du centre proposera environ 110 lots, un toit-terrasse avec restaurants, garderie d'enfants espace de promenade, une ferme urbaine de 6000m2 et un parking de 2500 places. Le jardin sera géré par Sous les fraises.

Projet Yellow Pulse à la place du Ikea Porte des Alpes

Afin de compenser la perte de notoriété et d'attractivité du site, suite au départ d'Ikea, la métropole a autorisé la construction de 5038 m2 de surfaces additionnelles. Les travaux débuteront au 4e trimestre 2019 et devraient se terminer en mars 2022. Le coût total de cette phase 1 du projet est estimé à 160 millions d'euros. Dans cette somme, 5 millions d'euros seront investis dans le réaménagement des accès dont le montant est évalué à 15 millions d'euros. Les dix millions d'euros seront investis par la métropole de Lyon.

Projet Yellow Pulse à la place du Ikea Porte des Alpes
à lire également
CGT drapeau flouté
Les élections professionnelles dans les services publics lyonnais se déroulent du 4 au 6 décembre prochain. À cette occasion, le secrétaire général de la fédération CGT des services publics sera présent à Lyon, ce mercredi 14 novembre.
5 commentaires
  1. Galapiat - 8 novembre 2018

    on fait la leçon mais on dévore des terrains agricoles à proximité de Lyon pour réaliser ce qui existe déjà , espérons qu'il n'y a pas d'exonération de taxes au titre d'une "nouvelle" l'implantation

  2. marcj - 8 novembre 2018

    " deux niveaux va être mise en place sur 24 705 m2 sur deux niveaux" sic

  3. Bernard Girard - 9 novembre 2018

    Bonjour,
    Les nouveaux commerces seront encore à 6 ou 700 mètres de la station du tramway.
    Mais entourés de parkings en étages, à proximité immédiate, offrant un trajet à l'abri des intempéries.

    Diminution de la place de la voiture, priorité aux déplacements en modes alternatifs, transition énergétique ? Connais pas ...

  4. ALAIN CHAN - 9 novembre 2018

    Une catastrophe, encore un projet des années 80 qui va contribuer grandement à la transition énergétique, c'est évident. On continue comme avant surtout ne changez rien.

  5. Abolition_de_la_monnaie - 9 novembre 2018

    Vous avez noté la partie :
    "une ferme urbaine de 6000m2 "
    😀
    .
    Si on n'est pas dans le total greenwashing, où est-on ?!
    Bref, et encore 10 millions (estimatif) investis pour subventionner l'usage de l'automobile...
    (Au fait, pour les plus vieux, vous vous rappelez à combien correspond "160 millions d'euros - pour la phase1" ? ça correspond à + d'1 milliards de Francs ! 1 Milliard ! Investis là dedans !?
    😀 )

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut