Bafé Gomis et un autre joueur de l'OL accusés de viol : pas de garde à vue pour le moment

Bafé Gomis et un autre joueur de l'OL dont l'identité n'est pas encore connue sont suspectés de viol. D'après les informations dont nous disposons à cette heure, et contrairement à ce qu'ont révélé certains médias, l'attaquant de l'OL n'est toujours pas placé en garde à vue à l'heure actuelle.

(Mis à jour à 14h58)

Les faits se seraient déroulés dans la nuit de mardi à mercredi entre 1h00 et 2h30 du matin selon les éléments que nous avons recueillis auprès de sources policières et judiciaires.

Bafé Gomis aurait invité une femme de 38 ans dans son appartement dont une source proche de l'enquête nous indique qu'il serait situé dans le 7ème arrondissement de Lyon. La victime présumée, travaillant dans le secteur social, accuse les deux joueurs de Lyon de l'avoir violée et s'en serait ouverte à une amie venue la chercher en pleine nuit.

Pour l'heure, les investigations se concentrent sur la victime présumée. Des auditions ont eu lieu et la justice attend le résultat de tests physiologiques et toxicologiques avant d'établir la véracité des accusations.

L'identité du second joueur de l'OL mis en cause n'est pas encore établie avec certitude. Seul son prénom nous est connu. Pour l'heure, en l'absence des résultats des tests, il serait inopportun de dresser des hypothèses sur l'identité de ce joueur dont le nom ne nous a pas été confirmé par les autorités judiciaires. Comme l'indique Le Progrès.fr, la victime n'a, de plus, pas reconnu formellement ce second joueur impliqué dans cette affaire de viol.

Bafé Gomis a lui-même démenti l'information de certains médias selon laquelle il aurait passé la nuit en garde à vue, sur sa page Facebook.

Selon nos dernières informations, il ne s'agirait pas d'un autre joueur de l'OL.

Mis à jour à 14h58

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
5 commentaires
  1. spendose - 13 juin 2012

    Emmenez moi.... au pays des violeurs.

  2. Collombitude - 13 juin 2012

    Ben mon collomb, voilà encore une affaire qui va faire rayonner la ville de la soie,grâce au foot, toujours!

  3. Tryph - 13 juin 2012

    et ils attendent quoi pour l'entendre ce brave footeux? dans les milieux populaires, on fait des gardes à vue pour bien moins qu'une accusation de viol.

  4. christian - 13 juin 2012

    Les 10 stades pressentis pour l'Euro 2016 en parlant de foot :les 10 stades pressentis pour l'euro 2016http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/diaporama/DIAP110612639_17610A-les-dix-stades-de-l-euro-2016-332896.php?id_rub=0&id;_sous_rub=0&auto=1&id_photo=30640Pour ce qui concerne LYON, on pourra lire : ... Des incertitudes pèsent sur le projet, puisqu'un recours a été déposé avril contre son permis de construire délivré en février et que le montage financier n'est pas bouclé. Si la construction a bien lieu, le stade aura une capacité de 58.000 places ...

  5. lyon69 - 13 juin 2012

    @TryphPeut etre que ce sont des fausses accusations ?Respecter la présomption d'innocence au lieu de vous jeter dessus parce que c'est un joueur de foot !

  6. Tryph - 15 juin 2012

    @lyon69: la garde à vue n'est pas une condamnation et le fait de simplement entendre un suspect encore moins. c'est tout simplement la procédure qui est suivie dans 99% des cas (estimation).prends DSK, il l'a faite sa garde à vue... et pourtant c'était un personnage autrement plus important qu'un coureur de balle surpayé.du reste, si tu relis attentivement mon commentaire, je ne dis nulle part qu'il est coupable, je demande juste ce qu'ils attendent pour mettre l'enquête en branle. faudrait peut être pas faire de traitement de faveur simplement parce que le gars est un footeux.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut