gaci
© Tim Douet

Azzedine Gaci devient chevalier de la Légion d'honneur

Le recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne fait partie de la promotion de Pâques.

Notamment connu pour ses appels au dialogue inter-religieux, Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne fait partie de la promotion de Pâques de la Légion d'honneur publiée ce dimanche matin au Journal officiel. Il est désormais décoré du premier grade, celui de chevalier.

Né en 1963 en Algérie, Azzedine Gaci est souvent décrit comme tenant d'un islam républicain. Dans le climat post 13 novembre, il a récemment jugé la dénonciation des extrémistes "conforme à l'islam".

Arrivé à Lyon en 1986 pour y achever ses études de physique et électronique, 20 ans plus tard il devenait recteur de la mosquée de Villeurbanne. Auparavant président de l’Association culturelle islamique de Villeurbanne (ACI), il avait largement œuvré à la construction de la mosquée Othmane.

Azzedine Gaci est membre du Conseil français du culte muslman (CFCM) et fut président de la branche Rhône-Alpes de 2005 à 2011. Il est affilié à l'Union des organisations islamiques de France (UOIF). Sa volonté de dialogue avec les autres religion l'a conduit à rencontrer deux papes, Benoit XVI et François.

2 commentaires
  1. kaoetic - 29 mars 2016

    Il faudra qu'on nous explique ce que cet homme a fait pour défendre, conforter la République , mériter une des plus hautes distinctions atrtibuées par la France!? Il est de notoriété publique que l'UOIF est proche des frères musulmans très connus pour défendre les valeurs démocratiques et l'égalité Homme/femme!Il est vrai qu'avec son ami Barbarin ils se sont 'brillamment ' illustrés, avec des propos parfois violents, concernant le débat sur le mariage pour tous!Le double ,triple language est récompensé . Pauvre de nous , nous ne sommes pas près de voir le bout du tunnel avec une classe politique, dans tout son évantail, à genoux devant les religieux ...

  2. Robes Pierre - 29 mars 2016

    pour service rendu au pays, en théorie la France, nos poilus et autres méritant décorés vont sortir du tombeau. Honte à celui qui l'a proposée honte à celui qui le a accordée.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut