Olivier CHASSIGNOLE / AFP

ASVEL : un joueur sur le terrain malgré un test positif, la réaction du club face à la polémique

L'ASVEL a souhaité réagir aux accusations suite à « l'affaire Norris Cole  », du nom de son joueur testé positif au coronavirus qui a pris part au match face à Cholet dimanche.

La belle opération réalisée par l'ASVEL ce week-end est vite passée aux oubliettes, la faute à une polémique qui a pris forme en tout début de rencontre. Positif au Covid-19, Norris Cole, le meneur du club villeurbannais, a disputé les quarante premières secondes du match de Jeep Élite face à Cholet (82-73), dimanche, et se retrouve désormais au cœur d'une polémique qui n'en finit plus de faire du bruit.

Après la rencontre, Gilles Bourdouleix, le maire de Cholet, a fustigé la décision de l'ASVEL de faire jouer Cole et regretté l'inaction de la Ligue Nationale de Basket-Ball (LNB), brandissant la menace de poursuites judiciaires. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir l'ASVEL, qui s'est fendue d'un communiqué publié sur son site officiel pour se défendre.

L'ASVEL affirme avoir agi « conformément à la réglementation sportive »

Dans le dit communiqué, le club affirme avoir « redoublé de vigilance dans cette période si particulière » en multipliant les tests antigéniques avant la rencontre. Des tests passés par tous les membres de sa délégation qui se sont révélés négatifs dans un premier temps, avant de déceler le cas positif de Norris Cole à quelques minutes du coup d'envoi de la rencontre.

Une nouvelle « transmise immédiatement à la LNB » mais qui n'a pu empêcher la présence de ce dernier dans le cinq de départ, puisque la feuille de match avait déjà été validée par l'instance, avant que le staff ne décide de le sortir dès le premier arrêt de jeu, « conformément à la réglementation sportive ».

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut