Assassiné à coups de couteau rue Saint-Jean

C'est une scène d'une violence inouïe qui s'est déroulée très tôt dimanche matin, au 2 rue Saint-Jean, dans le Vieux-Lyon, devant la boulangerie "Bredz", coûtant la vie à un homme de 35 ans.

Une soirée trop arrosée, des individus qui s'échauffent et une fin dramatique. Les faits se sont déroulés dimanche matin, vers 5h30, rue Saint Jean, devant la boulangerie "Bredz". L'établissement, ouvert 24 heures sur 24, est très fréquenté par les fêtards éméchés de retour de soirée.

L'altercation entre un jeune homme de 35 ans, originaire de Caluire-et-Cuire, et un autre individu aurait éclaté vers 5h30, à l'intérieur de la boulangerie, pour une histoire de doublage dans la file d'attente. Préférant en découdre à l'extérieur, l'homme lui propose de sortir pour s'expliquer mais se retrouve seul contre trois dans la rue. Les trois individus lui donnent alors des coups de bouteille sur le crâne, des coups de pieds au visage et le frappent de plusieurs coups de couteau dans le bas du dos, avant de prendre la fuite. L'homme s'écroule sur les pavés de la rue Saint-Jean.

Les secours arrivent immédiatement sur place et prodiguent les premiers soins à la victime, qui perd beaucoup de sang et fait un arrêt cardiaque. Ils parviennent à la réanimer et la transfèrent au centre hospitalier Lyon Sud à l'hôpital Jules-Courmont, où elle meurt quelques heures plus tard, vers 11h30.

La direction de la Sûreté départementale n'a pas dévoilé l'identité de la victime mais précise qu'elle était connue des services de police pour quelques faits de violence. L'enquête est en cours. L'auteur des coups de couteau ainsi que les deux autres agresseurs sont toujours en fuite. Une autopsie doit être pratiquée aujourd'hui pour déterminer les circonstances exactes de la mort.

à lire également
Palais de justices Tribunal procès avocat
Ils étaient cinq à comparaître à la barre ce mercredi 5 septembre. Après 8h30 d’audience et une heure de délibéré, tous ont été jugés coupables pour violences en réunion. Parmi eux, un homme, âgé de 27 ans aujourd’hui, écope d’une peine de 24 mois de prison ferme et d’une interdiction de détenir une arme pendant dix […]
3 commentaires
  1. Valois - 10 janvier 2011

    Ca devient grave ! Bonjour la bêtise humaine !

  2. Gus - 10 janvier 2011

    Ahh si on avait écouté le bon maire Pradel et construit une voie sur berge en rasant St jean, ce drame ne serait jamais arrivé !

  3. lyonnais - 10 janvier 2011

    erreur @Gus, la boulangerie est situé au début de la rue St Jean (c'est à dire au nord)alors que le projet lui partait de la rue Grenette pour traverser la Saône sur sa Gauche (donc au sud) depuis la Presqu'île et devait rattraper la montée du chemin Neuf, si je ne me trompe pas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut