Le Rhône est en alerte aux allergies de pollens d’ambroisie.

Alerte aux pollens d’ambroisie à Lyon et dans le département du Rhône

Classé 3 sur une échelle de 5 le département du Rhône est en alerte jaune aux pollens d’ambroisie depuis plusieurs jours, mais les premiers effets chez les personnes allergiques pourraient se faire ressentir à partir de ce 11 août.

Après les pollens de graminées, c’est au tour de ceux issus de l’ambroisie, une plante originaire d’Amérique du Nord, de faire leur apparition dans la vallée du Rhône et dans la région lyonnaise. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), ce mercredi 11 août marque "le premier jour où la concentration dans l'air de pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise devrait être suffisante pour provoquer sur la région lyonnaise un risque d'allergie chez les personnes les plus sensibles". 

Les symptômes à mettre au compte d’une allergie aux pollens d’ambroisie sont nombreux et varient d’un individu à l’autre. Toutefois, le ministère de la Santé dresse une liste des plus fréquents, notamment en cas de rhinite.

  • Des éternuements en salves avec démangeaisons nasales 
  • Un nez qui coule et se bouche 
  • Une conjonctivite qui se traduit par des rougeurs, un larmoiement, et des démangeaisons.
  • Une trachéite avec toux sèche, un accès de grande fatigue accompagnent particulièrement la rhino-conjonctivite allergique au pollen d’ambroisie 
  • Une respiration difficile, sifflante, en rapport avec une crise d’asthme (contraction spasmodique des bronches) 
  • La peau peut présenter des réactions prurigineuses localisées : rougeur, œdème, urticaire.

Conseils pour se protéger

Pendant cette période, il est recommandé aux personnes allergiques ou sensibles d’éviter de se rendre à la campagne ou dans les espaces verts où la concentration de pollens est plus importante. L’association Asthme et Allergies conseille également de rouler les fenêtres fermées en voiture, de ne pas faire sécher son linge dehors, ou encore de se rincer les cheveux avant de se coucher après une promenade. 

Le département est aussi placé en vigilance faible pour les pollens de graminées, d’urticacées, de plantain et d’armoise. Les personnes sensibles devront donc rester vigilantes, surtout en raison du retour de la chaleur, qui favorise leur dispersion dans l’air.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut