Air France
© Air France

Air France pourrait se développer dans le low cost

Dans un entretien paru dans le JDD, le PDG d’Air France/KLM, Alexandre de Juniac, a menacé les pilotes en parlant de créer la petite sœur de Transavia Europe : Transavia France.

Après une grève des pilotes qui a marqué tous les esprits, Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France, remet le feu aux poudres avec une annonce choc. Dans un entretien paru dans Le Journal du dimanche, il a évoqué la probabilité de créer une compagnie sœur à Transavia, la filiale low cost d’Air France. Cette nouvelle compagnie ressemblerait, trait pour trait, à Transavia Europe, sauf qu'elle s'appellerait Transavia France.

Contexte de crise oblige, selon lui, le marché du low cost serait "le seul marché en croissance" dans le secteur de l'aviation. Il ajoute qu’"en Europe, le low cost représente 50 % du trafic. Avec des prix bas et un service de qualité, Transavia peut devenir un des plus grands d'Europe".

Se développer dans l’activité à petit prix

"Cette grève nous a fait perdre un an. Air France aurait dû être dans le vert cette année", dit-il, en rappelant que la grève a coûté 20 millions d'euros par jour à la compagnie (soit 500 millions en tout). Malgré tout, le PDG compte bien investir massivement dans son nouveau projet.

Les personnels navigants techniques auraient-ils fait grève pour rien ? Après 14 jours de mobilisation au mois de septembre, ils avaient réussi à bloquer le projet de développement de Transavia Europe. Mais, s'ils refusent toujours de signer l'accord avec la direction, Alexandre de Juniac persiste : il mettra sur pied cette nouvelle compagnie.

Faire défiler vers le haut