Air France
@air france

Air France : 70 % des vols annulés à Lyon

Il y aura encore moins d’avions d’Air France dans le ciel ce mardi, pour le deuxième jour de grève des pilotes. Seulement 30 % des vols au départ de Lyon devraient être assurés. Les négociations entre les syndicats de pilotes et la compagnie sont au point mort.

Le mouvement de grève se durcit ce mardi chez Air france. Après la journée de lundi, où la moitié des avions étaient restés cloués au sol, seulement 4 appareils sur 10 devraient s'envoler aujourd'hui. Et Lyon n'est pas épargné, bien au contraire. 70 % des vols sont annulés, d'après nos informations.

Avant de se rendre à l’aéroport, la compagnie conseille à ses clients de vérifier que leur vol opère normalement et recommande également à ses clients ayant réservé un vol entre le 15 et le 22 septembre de reporter leur voyage ou changer leur billet.

Mercredi “noir”

En réalité, le taux de grévistes reste le même entre lundi et mardi. Mais les pilotes appelés en renfort lundi devront être mis au repos ce mardi. La diminution du nombre de vols assurés est donc due à l'apauvrissement du "vivier" de pilotes remplaçants. Et la situation ne devrait pas aller mieux mercredi, puisque les syndicats préviennent déjà que la situation pourrait être "noire". Certains évoquent même une "paralysie".

Dumping social

D'autant que les négociations n'avancent toujours pas entre Air France et ses pilotes. Ceux-ci sont vent debout contre la politique de développement de la filiale à bas coût du groupe, Transavia, sur laquelle Air France-KLM fonde de nombreux espoirs pour l'avenir et compte miser prioritairement.

Un plan de départs volontaires a été ouvert pour les pilotes d'Air France, tandis que la filiale low-cost verra sa flotte augmenter.

Les syndicats craignent également une forme de dumping social avec l'embauche de pilotes sous contrats de droit étranger. Ils réclament un contrat unique pour les pilotes, aux conditions actuelles d'Air France, pour tous les avions, quelle que soit la compagnie du groupe. Une demande qui a essuyé un refus catégorique de la part de la direction.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut