Les Gilets Jaunes sur la place Bellecour à Lyon le 24 novembre 2018 ©Mathilde Régis

À Lyon, sept Gilets Jaunes jugés en comparution immédiate

Suite à l'acte VII des Gilets Jaunes ce samedi à Lyon, sept manifestants sont jugés en comparution immédiate ce lundi.

Ce lundi après-midi, sept personnes sont jugées en comparution immédiate suite aux manifestations de samedi pour "ports d'armes et participation à un attroupement en vue de commettre des violences".   Ce samedi, l'acte VII des Gilets Jaunes voulait attirer l'attention sur la médiatisation du mouvement et le référendum d'initiative citoyenne.

Dès le samedi matin, une cinquantaine de Gilets Jaunes s'était donné rendez-vous devant les locaux de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, à la Part-Dieu. Venus discuter pacifiquement avec la rédaction, les manifestants ont été fouillés par les forces de l'ordre avant d'engager un débat sur le traitement médiatique de cette mobilisation hors norme.

Hommage aux morts et aux blessés

Dès 11 heures, entre Hôtel de Ville et Cordeliers, plusieurs groupes de Gilets jaunes ont souhaité rendre hommage aux morts et aux blessés du mouvement au cours de l'année 2018, notamment en reprenant un discours lu une semaine plus tôt devant l'opéra de Paris.

Dans l'après-midi, le rendez-vous était donné à 14 heures sur la place Bellecour pour prendre la direction de la Confluence, et des "lieux de pouvoir Lyon-Métropole" en brandissant notamment la volonté d'organiser des référendums d’initiatives citoyennes. Les Gilets Jaunes ayant pris la direction de la Confluence ont trouvé les portes du centre commercial fermées.

En fin de journée, la situation s'est tendue : les gaz lacrymogènes ont de nouveau enfumé la presqu'île. Des affrontements ont eu lieu sur la place Bellecour et sur la place des Terreaux. À 18 heures, la police indiquait qu'il y avait eu 18 interpellations depuis le début de la journée. En soirée, un "préréveillon" festif a été organisé ce dimanche soir au péage du TEO à Caluire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut