La Manif pour Tous
© NICOLAS TUCAT / AFP

PMA, GPA : autant d’opposants qu’en février

Les militants de la “Manif pour tous” ont défilé ce dimanche à Paris et Bordeaux contre la politique familiale du Gouvernement.

Les organisateurs de la Manif pour tous (LMPT) ont rassemblé ce dimanche 5 octobre à peu près autant de personnes qu'en février dernier. Ils étaient 70 000 dans la capitale selon la police, 500 000 selon les organisateurs et 7 500 à Bordeaux (30 000 selon le collectif). Tous ont réclamé l'interdiction définitive de la procréation médicalement assistée (PMA) et de la gestation pour autrui (GPA) pour les couples homosexuels, des méthodes actuellement interdites en France.

Jean-Marie Andrès, président de la Confédération des associations familiales catholiques, a demandé au Premier ministre de changer de politique familiale, sinon les manifestants redescendront dans la rue, a-t-il promis.

À Paris, le cortège a défilé entre la place du Dauphiné (porte Dauphine, Paris 16e) et la place du 18-juin-1940 (Montparnasse, Paris 6e). Les manifestants, parmi lesquels Laurent Wauquiez, Hervé Mariton, Michèle Alliot-Marie et Nicolas Dupont-Aignan, se sont dispersés dans le calme peu après 18h.

à lire également
Pas d'image
Une dizaine de jours après une tribune pro-PMA de cinq députés issus de ses ranges, le chef de file du parti de droite, opposé à l'extension de  la PMA au couples de même sexe, a redit ses inquiétudes quant au développement d'un "business de la procréation".
Faire défiler vers le haut