Le seuil d’alcoolémie réduit à 0,2g/L pour les conducteurs novices

Dans le cadre d’un plan d’action sur la sécurité routière, le taux limite d’alcoolémie pour les conducteurs novices passera de 0,5 à 0,2 g/L. La mesure sera appliquée dès le 1er juillet 2015 dans toute la France. Elle concernera les conducteurs en période probatoire ainsi que tous les nouveaux candidats à l’examen.

À compter du 1er juillet 2015, les conducteurs novices ne pourront plus boire d'alcool avant de prendre le volant. La limite autorisée passe de 0,5 à 0,2 g d'alcool par litre de sang. Cette décision intervient dans le cadre d'un plan d'action sur la sécurité routière, mis en œuvre par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

La mesure concerne tous les nouveaux candidats à l'examen ainsi que ceux en période probatoire, qui s'étend sur 3 ans après l'obtention du précieux sésame. Elle est réduite à 2 ans dans le cadre de la conduite accompagnée. Les candidats qui repassent l'examen après avoir perdu leurs 12 points sont également concernés. Les contrevenants risquent jusqu'à 135 euros d'amende et un retrait de 6 points.

Pour appuyer la mesure, le ministère avance que les conducteurs novices sont impliqués dans un quart des accidents mortels. Si auparavant ils pouvaient s'accorder un petit verre avant d'être en infraction, ils devront désormais s'abstenir de boire. En effet, chaque verre consommé fait monter le taux d'alcoolémie dans le sang de 0,2 à 0,25 g/L. Une seule dose d'alcool fort peut donc suffire pour être au-dessus du seuil.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut