Route dangereuse vers les stations de ski d’Auvergne-Rhône-Alpes
JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Eleanor : les stations de ski d’Auvergne-Rhône-Alpes se barricadent

Après Carmen, la tempête Eleanor tyrannise l’hexagone. Selon les bilans provisoires, une personne a perdu la vie, 29 sont blessés dont 4 gravement et 29 000 foyers sont toujours privés d’électricité. En période de vacances scolaires, les stations d’altitude d’Auvergne-Rhône-Alpes doivent se plier aux volontés d’Eleanor. Là-bas, le risque d’avalanche est à son maximum.

"Il faut remonter à 2010, à la fameuse tempête Xynthia, pour avoir des valeurs aussi fortes", affirme Fréderic Nathan, prévisionniste à Météo France. Ce dernier décrit les bourrasques d’Eleanor comme des rafales record. Aux Arcs 2000, elles ont atteint les 250 km/h tandis que sur le reste de la France, elles dépassent au minimum les 100 km/h. À ce jour, 21 départements, dont trois dans la région (Isère, Savoie et Haute-Savoie) sont encore en vigilance orange pour inondations, vagues, pluie et avalanche. En pleine période de vacances, les stations de ski, elles, sont paralysées par Eleanor. Hier, un skieur est mort à Morillon suite à une chute de sapins sur une piste. À ce jour, la politique du confinement est en vigueur en attendant l’apaisement de la météo.

Des risques d’avalanche paralysent les populations en altitude

Selon Météo France, les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de la Haute Maurienne, de Thabord, de la Vanoise, de Champsor et de Pelvoux ont été placés en alerte maximale pour risque d’avalanche. "On a tout le cocktail pour avoir des avalanches, affirment les pompiers de Haute-Savoie à l’AFP, notamment des glissements de terrain et des crues". Une telle situation a forcé la station de Val-Thorens d’obliger leurs 20 000 vacanciers de rester dans leurs logements. Une situation problématique, d’autant plus que le domaine skiable affiche un taux de remplissage de 90 %. Son accès sera également bloqué le temps de déclenchement d’avalanches préventives.

 

Au même titre que Val-Thorens, les domaines skiables hexagonaux sont à majorité fermés principalement pour les mêmes motifs. Antoine Burnet, de la Compagnie du Mont-Blanc, a confirmé la fermeture des stations de Chamonix. Plusieurs de ses homologues ont fait de même : Val-d’Isère, Tignes, Megève ou encore Avoriaz qui enregistrait des rafales allant de 108 à 144 km/h. Dans la montée de l’Alpe d’Huez, de nombreux vacanciers sont bloqués par les solifluxions. Les déblaiements sont actuellement en cours. Des coulées de boues en altitude ont isolé quelques villages. Le village de La Grave est, pour l’instant, dans l’incapacité de communiquer avec le monde extérieur. Quant à la fin de la tempête, elle est prévue pour vendredi à 06 heures.

à lire également
Orage Lyon (pont Morand)
Dimanche après-midi, des orages accompagnés de grêle ont éclaté dans la métropole de Lyon. Des images spectaculaires témoignent de la violence des averses. Plusieurs communes ont vu leurs rues recouvertes de grêlons.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut