Kamel Kabtane
© Tim Douet

Burkini : Kabtane salue une décision "remarquable" du Conseil d’État

Le recteur de la grande mosquée de Lyon s'est félicité dans un communiqué de la décision de justice du Conseil d'État qui a censuré l'arrêté anti-burkini pris à Villeneuve-Loubet.

Après la décision du Conseil d'État qui a suspendu l'arrêté anti-burkini pris à Villeneuve-Loubet, Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon, a salué "une décision de justice remarquable" qui a condamné les arrêtés municipaux "islamophobes, ségrégationnistes et racistes" qui ont "porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle."

"Le Conseil d'État a mis fin à des dérives sectaires d'hommes politiques courant derrière l'extrême droite, que ce soit au niveau local ou national", a écrit le recteur de la grande mosquée de Lyon.

Selon lui, cette décision a montré que "l'islam est une chance pour la France et la France est une chance pour l'islam, grâce aux citoyens qui la pratiquent dans la tolérance et le respect des principes de la République".

"L'islam a toute sa place dans la république et il a droit, aujourd'hui, au cadre juridique dans lequel s'exerce la liberté de conscience du musulman qui prie dans cette mosquée ou qu'il se baigne dans la mer".

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut