MÉTRO OUllins
©Elise Julliard

450 millions d’euros pour le métro à Saint-Genis-Laval

Lors du conseil syndical du Sytral, ce jeudi, Bernard Rivalta, le président de l’autorité organisatrice des transports en commun, a apporté plus de précisions sur le prolongement de la ligne B. Notamment son coût : 450 millions.

Arrivée à Oullins en décembre 2013, la ligne B du métro devrait continuer sa route d'ici 2022 vers Saint-Genis-Laval, qui deviendra la porte d'entrée du sud-ouest de l'agglomération. Un projet qui devrait consommer près de la moitié du budget d'investissement du Sytral pour le mandat 2014-2020. Bernard Rivalta a ainsi évoqué une enveloppe de 450 millions. Si le plan de mandat ne devrait être voté qu'au prochain conseil syndical, le président du Sytral en a livré les grandes orientations ce jeudi : "400 millions d'euros d'achat de rames de métro, 450 millions pour la ligne B et le reste pour des prolongements de tramway."

L'extension de la ligne B sur 2,2 km permettra de desservir les hôpitaux sud, comme le réclamait François-Noël Buffet, le sénateur-maire d'Oullins. L'élu trouve toutefois le montant des travaux un brin exagéré. Pour rappel, le prolongement de la ligne B de Gerland à l'entrée d'Oullins avait coûté 222 millions d'euros et il avait fallu creuser sous le Rhône.

La délibération actant la prolongation du métro B a été adoptée à l'unanimité. Pierre Hémon, élu lyonnais et représentant des Verts au conseil syndical, a néanmoins évoqué des chantiers qu'il juge prioritaires, à la différence du Sytral, comme la création d'un tramway se substituant à la ligne C3. Sur un précédent dossier à l'ordre du jour, il avait aussi rappelé que des projets de lignes avaient été abandonnés ou repoussés pour favoriser la desserte du Grand Stade.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut