@Antoine Merlet

A Lyon, au restaurant Court-Bouillon, on ne se fait pas de mauvais sang

Une jolie petite adresse gourmande du Vieux-Lyon, tenue par un duo attentionné.

Court-Bouillon : Décoction épicée et aromatisée, parfois vinai-grée ou additionnée de vin, servant principalement à cuire le poisson et les crustacés, mais également à cuisiner les abats blancs.

A Lyon, c'est surtout le nom d'un petit restaurant de quatre mois d'âge du quartier Georges (côté place Benoît Crépu).

Margo est pâtissière (Pierre Orsi) et, à ses heures perdues, sommelière. Clément est cuisinier (second de cuisine au Splendid, chef de partie à la Cour des Loges puis au Baltahz'Art, commis au Four Seasons Hôtel Georges V ). Après six ans en Corrèze où le duo a tenu le localement proverbial Soursacois, dans le petit village de 500 âmes de Soursac, le couple vient de s'installer à Lyon, au début de la petite rue pavée Ferrachat, dont le nom se perd dans la nuit des temps, à deux brassées de la Saône.

@Antoine Merlet

Leur petite table met en avant une cuisine de tradition, simple et goûteuse.

Ce midi, on  a goûté une formidable crème vichyssoise à la texture velours, dont les baies roses nous ont laissé une longueur en bouche sucrée de poivre, d'anis et de térébenthine.

On sent une telle gentillesse dans ce potage qu'on a saucé avec deux belles tranches de pain de campagne.

On a poursuivi par des joues de cochon braisées, fondantes comme il se doit. Le mélange quatre épices du chef apporte une touche orientale originale (qui rompt avec l'usage de jus plus corsés). C'est doux, mielleux à certains égards.

Et comme un déjeuner ne peut que se terminer par une note sucrée, on a testé un parfait glacé châtaigne/orange de bonne tenue. Malgré un visuel un brin années 80, le dessert ferme le ban convenablement.

A quel prix me direz-vous ? 17 euros la formule complète. A ce prix-là, nul besoin de se mettre la rate au court-bouillon en cherchant où déjeuner simplement et bon marché.

Bref, Court-Bouillon est un bistrot plein d'esprit.

Court-Bouillon
4, rue Ferrachat
Lyon 5e
04 78 42 49 33
à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Nouvel épisode de pic de pollution à Lyon avec la mise en place de la circulation différenciée. Néanmoins, comme pour la ZFE, les contrôles resteront réalisés par les policiers. Une autre solution existe, mais qui osera la porter ?
1 commentaire
  1. vieux caladois - 5 décembre 2019

    zavez pas honte de nous donner faim pour pas cher ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut