Montage Alexandre Vincendet Anissa Khedher
© Tim Douet

Pour Vincendet, les candidats En Marche "violent la République"

Alexandre Vincendet a critiqué dans un communiqué le choix d’Anissa Khedher, la candidate de La république en marche (LREM), de ne pas faire de débat d’entre deux tours. Un refus de débattre qui "viole la République et ses valeurs", écrit le maire de Rillieux-la-Pape.

Dans un communiqué Alexandre Vincendet a critiqué le refus de débattre de la candidate LREM Anissa Khedher. Selon le maire de Rillieux-la-Pape, ce refus de débattre "viole la République et ses valeurs alors qu'à une exception près (Bruno Bonnell avec Najat Vallaud-Belkacem, NdlR), aucun candidat La République En Marche n’a donné suite aux sollicitations dans toute la Région". Alexandre Vincendet, en mauvaise posture après le 1er tour, en a profité pour appeler les "électeurs de La République en Marche, du Parti socialiste, du Parti communiste Français, de la France Insoumise, du Front national, de Debout la France, d’EELV, à ne pas cautionner ce refus du débat et à ne pas porter la fuite et la lâcheté à l’Assemblée nationale !"

"À l’Assemblée nationale, les futures lois de la République sont débattues, les ministres sont interrogés, parfois de façon directe et très critique, mais les ministres doivent répondre aux interpellations des parlementaires. Le temps de parole de chaque tendance politique est calculé pour que ce débat vive et fasse avancer la République, les échanges sont parfois vifs, mais ils existent", a-t-il conclu. Contacté, l’entourage de la candidate En Marche a indiqué avoir "décidé avec la candidate de partir à l'écoute des abstentionnistes". "On a mis en place beaucoup de réunions d’appartement", ont-ils poursuivi. Selon l’entourage de toute façon "le débat aurait été difficile avec monsieur Vincendet qui a été à l'école Jean-François Copé et qui ne fonctionne qu'avec des slogans." "On aurait très bien pu débattre avec lui, mais nous avons d'autres priorités", ont-ils conclu.

1 commentaire
  1. FEFI - 14 juin 2017

    A-t-il seulement dit une fois qu'il quitterait la mairie s'il était réélu? Viole-t-il ses électeurs locaux?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut