Bonnet d’âne pour Bruno Bonnell à l’Assemblée nationale


Par Antoine Sillières
Publié le 25/12/2017  à 15:37
6 réactions

Alors que les députés du Rhône ne brillent pas par leur implication dans les rangs de l’hémicycle, le fondateur d’Infogrames, élu sur la circonscription de Villeurbanne, fait partie des moins actifs de tout le pays.

Anissa Khedher et Bruno Bonnell à la préfecture du Rhône, le soir du 2e tour des législatives 2017 © Tim Douet
© Tim Douet
Anissa Khedher et Bruno Bonnell, à la préfecture, le 18 juin 2017.

Aucun amendement proposé, aucune intervention en hémicycle et une seule en commission. Le député de la circonscription de Villeurbanne, Bruno Bonnell, est le moins actif de ses collègues du Rhône à l'Assemblée nationale. Selon un palmarès de l'activité des députés publié par Capital, sur la base de données compilées par l'association Regards citoyens, Bruno Bonnell se classe 570e sur 572 députés français. Ce classement prend en compte la présence en commission, les interventions en commission et dans l'hémicycle, ainsi que les amendements proposés (avec un coefficient plus fort pour ce dernier critère). La députée de la 13e circonscription, Danièle Cazarian, est de son côté la moins assidue en commission parmi ses collègues rhodaniens.

Après six mois d'exercice, les députés du département ne brillent pas par leur implication. Comme leurs collègues de la 6e et de la 13e circonscription, Anissa Khedher, Jean-Louis Touraine, Thomas Gassilloud, Yves Blein et Hubert Julien-Laferrière sont tous dans le wagon de queue de l'Assemblée. Pour une bonne partie des députés de la vague En Marche, l'apprentissage des arcanes de l'Assemblée semble laborieux, comme le pressentait Lyon Capitale en juin dernier. Sur les 11 élus sous l'étiquette macronienne, sept n'ont proposé aucun amendement en six mois et semblent se contenter d'un rôle d'enregistrement.

Anne Brugnera, bonne élève

Les députés d'opposition, plus expérimentés, sont un peu plus actifs. Bernard Perrut (LR) et Patrice Verchère (LR) se situent dans la moyenne d'activité de leurs pairs. Tout comme Cyrille Isaac-Sibille et Blandine Brocard (LREM). Thomas Rudigoz et Jean-Luc Fugit (tous deux LREM) sont moins actifs que la moyenne, mais pas en queue de peloton non plus. Seule Anne Brugnera, la bonne élève du Rhône, se situe dans le premier quart du classement. L'ex-adjointe à l'éducation de Gérard Collomb, aujourd'hui députée de la 4e circonscription, a proposé 10 amendements depuis juin. Seuls Cyrille Isaac-Sibille (13 amendements) et Blandine Brocard (14) font mieux. Thomas Rudigoz en a proposé un, Yves Blein deux et Patrice Verchère six.

Les députés du Rhône ne semblent donc pas connaître le surmenage que beaucoup évoquent à l'Assemblée, ou du moins il savent s'en préserver. C'est pourtant bien Bruno Bonnell, 3e député le moins actif de France donc, qui se plaignait récemment de l'implication que nécessite la fonction : "À Noël, il va y avoir beaucoup d'ultimatums familiaux, genre si tu y retournes je te quitte." Et lui n'a que peu de marge de manœuvre.

 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.3/5 (15 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
6 commentaires

faudrait peut être augmenter leur indemnité pour les motiver,!!! Ou solution plus radicale on ramène leur nombre à 150, on a déjà le début d'une belle liste de ceux qui brillants par leur absence ou manque de participation seront interdits de mandature.

Signaler un abus | le 25/12/2017  à 17:09 | Posté par  Robes Pierre  

faudrait peut être augmenter leur indemnité pour les motiver,!!! Ou solution plus radicale on ramène leur nombre à 150, on a déjà le début d'une belle liste de ceux qui brillants par leur absence ou manque de participation seront interdits de mandature.

Signaler un abus | le 25/12/2017  à 17:09 | Posté par  Robes Pierre  

Bonnell d'âne, ne peut pas être au four et au moulin subventions, et dé-fiscaliser autrement. En marche (la mise) à pied

Signaler un abus | le 26/12/2017  à 09:55 | Posté par  FEFI  

Il devrait envoyer un de ses robots à sa place...

Signaler un abus | le 26/12/2017  à 18:39 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

Est-ce que créer plus d’amendements et donc plus de complexité législative est un progrès ? Les députés LREM n'ont pas été élus pour ça, c'est même contraire à une partie du projet de E. Macron. Plus de travail en commission oui. Il est important de revoir le mode d'évaluation.

Signaler un abus | le 29/12/2017  à 00:02 | Posté par  MélanieR  

Photo marrante.
Le gros Bonnet avec miss Paravent !
Belle synthèse de la machine "en marche"

Signaler un abus | le 29/12/2017  à 19:18 | Posté par  Gérard Eloi  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?