La visite de Taubira dans une MJC interdite par la Ville de Lyon


Par Chloé Garcia Dorrey
Publié le 08/03/2017  à 16:36
2 réactions

Alors qu’elle devait y présenter son livre samedi 11 mars, Christiane Taubira ne se rendra finalement pas à la salle des Rancy, la Ville de Lyon ayant annulé la rencontre.

 

323christiane_taubira_1 ()

Nous habitons la Terre est le titre du livre que vient de publier l’ex-garde des Sceaux. Pour l’occasion, Christiane Taubira a été invitée samedi prochain, à la salle des Rancy qui dépend de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) dans le 3e arrondissement de Lyon. Mais cette visite organisée par la librairie du Tramway et l’association La maison pour tous des Rancy allait contre la réglementation selon la Ville de Lyon.

 Règlementation en jeu

 Pendant les six mois qui précèdent les élections présidentielles, les collectivités publiques ne peuvent en aucun cas apporter un avantage, matériel ou autre à un candidat pour la présidentielle lors de sa campagne électorale. Durant cette période, il est également interdit aux collectivités publiques de mener des actions de propagande d’après l’article L52 du Code électoral. Étant donné que Christiane Taubira a confirmé publiquement son soutien à Benoît Hamon, sa visite à la salle municipale aurait contredit ces prescriptions selon le maire de Lyon. 

D’après la Ville de Lyon, la signature du livre "était un prétexte pour faire un meeting politique ". Elle poursuit " on n’est pas dupe, le fait de louer une salle pour 500 personnes ne sert pas à faire dédicacer un livre mais à organiser un débat politique ". Selon elle, Christiane Taubira a affiché très clairement son soutien à Benoît Hamon, dans la presse, dans des tracts et " ça n’aurait pas été réglementaire que la Ville de Lyon " l’accueille.

 Problème de partialité ou problème de candidat ?

" Ça aurait été la même chose pour toute autre personne politique " ajoute la Ville de Lyon. Comme le souligne Le Progrès ce jour, Emmanuel Macron avait été accueilli l’an dernier, en juin 2016 à l’hôtel de ville de Lyon. " Emmanuel Macron avait loué une salle municipale de Lyon et il s’est lui-même chargé du financement " répond la Ville. D’autant plus qu’” à ce moment-là, il n’avait pas encore confirmé sa candidature pour la présidentielle mais seulement lancé son mouvement En Marche". C’est finalement à l’université Lyon 2 que Christiane Taubira présentera son livre samedi 11 mars à 14h.

 

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
2 commentaires

.
La liberté d'expression made in "dictature" light... mais bien réelle.

Signaler un abus | le 08/03/2017  à 17:48 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

C'est ce genre de petit théâtre qui entretient l'idée que la France est démocratique et que l'Etat est neutre. Bien joué ! Les gogos pourront se laisser abuser.

Signaler un abus | le 10/03/2017  à 16:29 | Posté par  inesP  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.