Trio de choc pour cité chic


Par Guillaume Lamy
Publié le 17/11/2007  à 00:00
3 réactions

Trio de choc pour cité chic

A table. 33 Cité, un lieu chic, design et gourmandMathieu Vianney, chef étoilé de l'avenue Foch dans le 6e, Christophe Marguin, chef du restaurant éponyme aux Echets (Ain) et patron des Toques blanches lyonnaises et Frédéric Berthod, ancien chef de L'Ouest (Bocuse), se sont acoquinés pour ouvrir le "33 Ccité ".

Une brasserie de 650 m2 très moderne de 160 places assises. Le cabinet d'architecture parisien  Pier Luigi Copat - sous la bienveillance de Renzo Piano -  a imaginé une sorte de grand ruban rouge en polyuréthane laqué, trait d'union entre la cuisine ouverte, les différentes salles du restaurant, le bar central et la mezzannine, plus intimiste. Murs blancs, grandes baies vitrées lumineuses avec vue sur le parc de la Tête d'Or et la cour de la Salle 3000, lumières diffuses au plafond, quelques télés encastrées dans un coin et superbe escalier en mouvement qui donne au 33 Cité toute son âme. Celle d'un lieu chic, design et gourmand. Au menu, terrine de volaille de Bresse, foies blonds et chutney de fruits, harengs pommes au raifort, escalope de foie gras poêlée et crème de chataîgne, oeuf cocotte iberico. Vu le pedigree des trois chefs associés, nul doute que le 33 Cité séduira plus d'un amateur.

33, quai Charles de Gaulle. 6e.
04 37 45 45 45 . Ouvert 7j/7. Dernier service à 23h. Formule à 23 euros.

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email
33citéVianneyMarguinCopatPianoBerthod

Vos réactions
3 commentaires

ça a l'air magnifique!!!
Nous pourrions voir quelques photos de plus?

Merci,

Jacques S.

Signaler un abus | le 27/11/2007  à 18:44 | Posté par  jacques  

Bonjour,

merci de votre commentaire. Cité 33 est effectivement très réussi, d'un point de vue architectural. Nous allons voir si nous pouvons mettre d'autres photos en ligne mais le mieux est encore d'y aller.

Signaler un abus | le 28/11/2007  à 10:45 | Posté par  lyoncapitale  

Feuilletan cette page je découvre un ancien chef dans un nouveau restaurant et j'en sui ravis pour lui. A l'époque il m'appellait " Mon gone " et je garde un très bon souvenir de monsieur Frederic Berthod qui m'as vraiment appris beaucoup de chose à la grande époque de "l'EST" . J'ai du pour raison médical changer d'orientation professionnel mais je garde un très bon souvenir de ces 5 années passées à l'EST...

Signaler un abus | le 10/12/2008  à 21:26 | Posté par  Pierre-François  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.