Kickstarter lancé en France avec des projets peu excitants

La plateforme de financement participatif Kickstarter fait ses débuts en France. Il est maintenant possible de lancer un projet depuis l'hexagone.

Il est enfin possible de faire financer un projet sur Kickstarter depuis la France. La plateforme vient d'ouvrir sa déclinaison permettant le financement participatif depuis l'hexagone. Jusqu'à présent, les Français devaient passer par des entreprises américaines. Cette nouveauté devrait donc faciliter l'arrivée de nouveaux projets locaux.

Trois initiatives sont proposées à ce jour : Mixfader, un crossfader pour smartphone et tablette permettant de jouer l’apprenti DJ (50 000 euros demandés). One Heart, One tree, une application pour planter des arbres virtuels dans la tour Eiffel, ainsi qu'un arbre réel dans le monde réel (62 000 euros demandés). Second Generation : une BD sur la vie d'un déporté d'Auschwitz après la Seconde Guerre mondiale et la transmission de son histoire (100 000 euros demandés). Les projets sont avant tout présentés en anglais. One Heart, One tree et Second Generation disposent d'une page bilingue en Anglais et en Français. Pour Mixfader, il faudra se contenter de la langue de l'oncle Sam.

Les trois projets sont loin d'être très excitants. Mixfader est celui qui a le plus de chance d'aboutir. One Heart, One tree est gentil, mais ne changera sans doute pas nos vies. Enfin, Second Generation est sans doute le plus intéressant, mais reste typiquement le genre d'initiative que l'on aurait pu retrouver sur Ulule à la place de Kickstarter. Ce début français n'est pas encore une petite révolution, mais la plateforme est désormais en place. C'est au tour des créateurs et inventeurs de la rendre incontournable chez nous. A suivre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut