Bouygues lance une offre ADSL à 19,99 €, Free le suit

Ce mercredi matin, Bouygues Telecom a dévoilé sa nouvelle offre ADSL qui avait été promise fin 2013. À cette époque Martin Bouygues avait expliqué vouloir : "offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et de services innovants". On repassera pour ces promesses, Bouygues Telecom a choisi d'attaquer uniquement sur le prix.

Lire aussi :

ADSL à 19,99 € : Martin Bouygues a-t-il tenu ses promesses ?

Ainsi, ce nouveau forfait ADSL sera proposé à 19,99 euros à partir du 3 mars et comprendra : Internet haut débit en ADSL, la télévision avec 165 chaînes, un décodeur TV avec enregistreur de 40 Go, accès aux fonctions de télé de rattrapage, catalogue de vidéos à la demande, appels illimités vers les fixes en France et les fixes de 121 destinations à l'étranger, 20 Go d'espace de stockage sur le Cloud de Bouygues (49 euros de dépôt de garantie du décodeur, 49 euros de frais de résiliation). Par ailleurs l'opérateur propose un pack supplémentaire à 6 euros par mois qui permet d'avoir les appels illimités vers les mobiles, plus de chaînes de télévision comme Eurosport ou LCI, 300 go d'espace de stockage pour enregistrer ses programmes contre 40 Go à l'origine, l’option multi-écran pour regarder la télévision sur son mobile ou sa tablette et 50 Go d'espace de stockage Cloud.

Les choses sont à nuancer cependant. En effet, le forfait de Bouygues est uniquement disponible dans les zones dégroupées. Ainsi, en prenant en compte les infrastructures de l'opérateur, seulement 12 millions de foyers en France seront éligibles, ce qui n'est pas négligeable, mais pourrait faire quelques déçus.

Free s'aligne (en apparence)

De son côté, Free a réagi en baissant le prix de son offre Alicebox initial qui sera désormais vendu à 19,98 euros contre 21,97 euros jusqu'à présent. Cette formule de Free propose ainsi, l'ADSL 2+, les appels vers les fixes de France et de soixante destinations à l’étranger, 90 chaînes, un décodeur TV avec enregistreur de 40 Go, accès aux fonctions de télé de rattrapage.

Même si les prix sont quasiment identiques, les offres ne le sont pas réellement. Bouygues propose davantage de chaînes de télévision, ainsi que plus de destinations pour les appels illimités vers les fixes. Par ailleurs, l'opérateur pourra compter sur son réseau de boutiques pour rassurer ses clients. De son côté, Free garde l'avantage du nombre d'infrastructures déjà dégroupées et peut ainsi commercialiser son forfait dans bien plus de foyer.

à lire également
Métro TCL sytral © Tim Douet
Les travaux pour la 4G dans le métro de Lyon n'ont pas pris de retard pour l'instant. Il sera bientôt possible de surfer sur Internet dans le réseau (passer des appels aussi, mais si on pouvait éviter de déranger tout le monde).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut